LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Gazette post-covid no3
Donc on récapitule : à Avignon, à ce jour en zone rouge, on maintient toujours un fauteuil de libre de chaque côté d’une personne ou d’un groupe et le port du masque est obligatoire au cinéma même pendant les séances. À ce propos nous voudrions rassurer le monsieur de l’autre jour, récalcitrant...

« ciné-déconfiné » Ce qui a changé et ce qu’il faut respecter
• Il y a un décalage entre chaque séance pour que vous vous croisiez le moins possible.•.• Le port du masque est obligatoire dans tout le cinéma et également pendant la séance..• L’équipe est masquée (mais tout à fait reconnaissable).• L’heure c’est l’heure et VRAIMENT l’heure : aucun retard ne...

Utopia est dans le Canard Enchaîné ! Notre futur Utopia écolo retenu par Ulule et Lilo !
Après tant de rencontres animées dans nos salles sur l’écologie, on s’est dit qu’il était temps de passer à l’action et d’impulser une véri-table nouvelle génération de ciné-mas respectueux de l’environnement ! ... Lire Utopia est dans le Canard Enchaîné ! Notre futur Utopia écolo retenu par...

L’association 100 pour 1
L’association 100 pour 1 choisit de faire vivre la soli-darité en privilégiant l’action concrète depuis 2016. Grâce à ses adhérents qui s’engagent à verser au minimum 5€ par mois pendant 2 ans, elle procure gratuitement un logement à des familles migrantes sans papiers et les accompagne dans la rech...

Le Collectif 23h59 communique :
Comme annoncé en des temps très anciens datant d’avant le fameux Monde d’après, dans une précédente gazette, le Collectif 23h59 avait décidé de se muter en association pour poursuivre son action dans la continuité de sa propre histoire qui avait jadis duré plusieurs mois. Ces temps de guerre travers...

THE INTERNET'S OWN BOY : The Story of Aaron Swartz

Brian Knappenberger - documentaire USA 2014 1h27mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

THE INTERNET'S OWN BOY : The Story of Aaron SwartzAaron Swartz, né le 8 novembre 1986 à Chicago et mort le 11 janvier 2013 à New York, est un informaticien, écrivain, militant politique et hacktiviste américain. Fervent partisan de la liberté numérique, il consacra sa vie à la défense de la « culture libre », convaincu que l'accès à la connaissance est un moyen d'émancipation et de justice. Aaron Swartz a eu une influence décisive dans l’essor de l’Internet. Il participa au développement de plusieurs techniques, notamment le format flux RSS ou encore celle des licences Creative Commons (CC). Sa contribution ne s'arrête pas au plan technique, il fut aussi connu pour ses efforts de démocratisation de l’information sur le web en manifestant contre des projets de loi tels que la Stop Online Piracy Act (SOPA).

Écrivain prolifique sous différentes formes (blogs, pamphlets politiques, textes de conférences), l'ouvrage Celui qui pourrait changer le monde (paru en français en 2017) rassemble ses principaux textes qui reflètent son engagement intellectuel sur des enjeux sociétaux dont le droit d'auteur, la liberté d'accès des connaissances et des savoirs dont les publications scientifiques ou la transparence en politique. Il a étendu ses réflexions dans le domaine de la sociologie, l'éducation civique et politique.
Il se suicide le 11 janvier 2013 à l'âge de 26 ans dans son appartement. Son procès fédéral en lien avec des accusations de fraude électronique devait débuter le mois suivant. (Source : Wikipedia)

Le film évoque la vie de l'écrivain et cybermilitant américain Aaron Swartz. Il est narré par ses proches, notamment sa mère, ses frères et sa petite amie. Le documentaire a été produit à l'aide d'une campagne de financement participatif, lancée sur Kickstarter, qui a permis de récolter plus de 90000 dollars. Comme le producteur s'y était engagé lors de la levée de fonds, le documentaire est diffusé sous licence Creative Commons. La licence choisie, CC-BY-NC-SA (Paternité - Non commercial - Partage à l'identique), permet le libre partage du documentaire, à la condition de se limiter à une utilisation non commerciale. (Source : Wikipedia)