LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ENSEIGNANTES, ENSEIGNANTS ! Vous pouvez organiser des séances scolaires en matinée.
3,5€ par élève, gratuit pour les gentils accompagnateurs. Le pass sanitaire n’est pas exigé.   Sur cette gazette nous vous proposons :Pour les écoles maternelles :Zébulon le dragon et les médecins volants, Les mésaventures de Joe, Mush-mush et le petit monde de la forêtPour les écoles primaires :...

SAS Coopérative Qui vivra Bérat
La Ménardière, sise au cœur de la commune de Bérat – à une quarantaine de kilomètres au sud de Toulouse –, est un habitat partagé initié par les vétérans d’Utopia et un groupe de femmes et d’hommes qui ont mis en commun leurs moyens inégaux et un prêt consenti par le Crédit Coopératif qui les accomp...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
   Projections de films français avec sous-titres spéciaux pour les malentendants Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux appara...

APPEL A MUSIQUE !
APPEL A CHANSONS !   Appel aux groupes professionnels ou amateurs d’Avignon et alentours, pour égayer l’attente de nos spectateurs dans la salle Utopia RépubliqueMusiciens amatrices et amateurs, professionnelles et professionnels, seul en duo ou en groupe ! Vous ...

LES ANGES DÉCHUS

Écrit et réalisé par WONG Kar-wai - Hong Kong 1995 1h36 strong>VOSTF - avec Leon Lai, Takeshi Kaneshiro, Charlie Young, Michelle Reis...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES ANGES DÉCHUSUn tueur à gages en a assez de tuer. Une jeune femme lui sert d’agent et rêve qu’il tombe amoureux d’elle. Une autre jeune femme veut se venger d’un amour déçu. Une troisième rêve du grand amour. Un garçon muet déambule dans les rues. Les anges déchus sont romantiques, insomniaques et survoltés. On les croise à Hong Kong la nuit… La parole à Wong Kar-wai : « On a filmé de nuit, ce qui est préférable à Hong Kong car la ville est bien trop agitée pour pouvoir y tourner de jour. C’est pour ça que les habitants de Hong Kong trouvent que, dans mes films, la ville est étrangement calme. On a tourné sans la moindre autorisation, ce qui précipite le rythme du tournage et à ajoute à la pression. J’aime bien ça… »

Wong Kar-wai pousse plus loin encore que dans ses films précédents sa recherche visuelle et graphique, joue avec le temps : mouvements décomposés, accélérés ou ralentis, objectif grand angle, déformations, montage abrupt. L’ambiance est claustrophobe, oppressante. On sortait joyeux de Chunking express, ici c’est la mélancolie qui nous tient compagnie, c’est bien aussi.