Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Ils viennent découvrir des films
Que nous les appellions migrants, immigrés, réfugiés… Qu’ils soient partis de chez eux pour des raisons économiques, de famine ou de guerre, raisons religieuses, orientation sexuelle… Ils ont fui l’âme abimée, espérant trouver un endroit où la vie serait possible. Ils sont jeunes et viennent de temp...

PÉTITION POUR QUE BEN RESTE EN FRANCE
Ben jeune ivoirien qui était hébergé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dans un hôtel à Avignon a reçu jeudi 19 octobre une Obligation de Quitter le Territoire Français et l’ASE a demandé une levée de placement. Ben peut donc se retrouver à la rue. Ben Diakite est né le 24/03/2000, il a un certifi...

LES LUMIÈRES DANS LA VILLE SUIT SON COURS(-MÉTRAGES) !
Pour reprendre un peu l’historique, Les Lumières de la ville, le projet initié par l’association 100 pour 1, Les Ateliers du court-métrage, le Collectif Inouï, Cinambule et Utopia suit son cours… L’idée du projet est de créer des filmsen une journée avec 6 jeunes contactés par l’association 10...

Solidarité avec Jean-Jacques Rue, collègue d’Utopia Saint-Ouen l’Aumône et ci-devant chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, et son camarade poète et cinéaste franco-grec Yannis Youlountas.
Jean-Jacques Rue, c’est une figure d’Utopia : un nounours punk qui s’active dans les salles de Saint- Ouen l’Aumône. Chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, vous l’avez peutêtre croisé à La Manutention en compagnie de Siné ou récemment avec Raoul Peck lors de l’avantpremière du film Le Jeune Karl Ma...

BNP-Paribas attaque en justice une militante d’Attac pour avoir dénoncé son évasion fiscale.
Une militante d’Attac devant la justice. Son tort ? avoir dénoncé l’évasion fiscale de BNP. Nicole Briend, militante d’Attac, est convoquée au tribunal de Carpentras le 6 février pour vol en réunion et refus de donner ses empreintes ADN. Elle a participé, avec une dizaine de personnes d’Attac, ...

TERRITOIRES CINEMATOGRAPHIQUES POUR LES PLUS JEUNES

Du 09/07/17 au 23/07/17

Cette année encore, nous nous associons au Festival d’Avignon pour proposer des films pour les enfants, des rencontres avec des professionnels ainsi que des ateliers d’initiation au cinéma d’animation ! Les ateliers permettront la découverte de jeux optiques et leur réalisation avec des matériaux simples (carton, papier, feutres, crayons) et les enfants assisteront à une démonstration d’animation en « stop motion »…

Les 15 et 17 juillet de 14h à 16h, ce sera le réalisateur de Madagascar, carnet de voyage, Bastien Dubois, qui animera les ateliers.
Les 8, 9, 10, 11, 12 et les 20 et 22 juillet de 14h à 16h, ce sera Bernard Rommelaere, réalisateur et pédagogue, qui accueillera les enfants.
Ces deux ateliers se dérouleront au Conservatoire du Grand Avignon, et sont destinés aux enfants de 7 à 12 ans. Film seul : 4€ (billetterie en vente au cinéma Utopia Manutention et au Festival d’Avignon) Groupe à partir de 12 enfants : 3€/pers. (2 acc. gratuits, réservation auprès du service groupe du Festival d’Avignon - groupe@festival-avignon.com) Atelier : 4€ (sur réservation uniquement auprès du service billetterie du Festival d’Avignon). Groupe à partir de 12 enfants : 3€/pers. (2 acc. gratuits, réservation auprès du service groupe du Festival d’Avignon - groupe@festival-avignon.com).

Les rencontres avec les auteurs et ateliers pour le jeune public bénéficient du soutien de la SACD dans le cadre de son action culturelle animation.

LES PETITS MÉTIERS DE KINSHASA
Toutes les séances seront précédées d’un court-métrage de la série Les Petits métiers de Kinshasa de Sébastien Maître. Samuel, le héros d’une série en 9 épisodes de 3mn30 chacun, nous fait découvrir en compagnie de son amie Yasmine, les petits métiers qui font la vitalité et la richesse des rues de Kinshasa. A travers les portraits du voltigeur, du vendeur de journaux, de la camiste ou encore du vendeur d’oeufs… ces films nous font découvrir la plus grande mégalopole francophone au monde.


  • Séances les 11, 16 et 22 juillet à 10h30

    ADAMA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    C’est un pari magnifique, presque insensé dans le monde souvent formaté du film d’animation. Le pari d’un conte initiatique qui s’enracine dans l’une des pages d’Histoire les plus dramatiques du monde occidental moderne, mais à hauteur d’enfant. Le pari d’un récit au fil d’un extraordinaire voyage qui va des grands plateaux africains aux tranchées de Verdun. Le pari d’une animation aux mille et un visages, qui a su prendre le meilleur des techniques anciennes ou dernier cri sans perdre ni son âm... (lire la suite)


  • Séances les 9, 15 et 19 juillet à 10h30.

    AYA DE YOPOUGON

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Marguerite Abouet a passé son enfance en Côte d’Ivoire dans les années 70 et, jeune auteure fraîchement débarquée en France, s’est inspirée des aventures de ses grandes sœurs et cousines pour raconter la vie drôle et trépidante du quartier de Yopougon. Entre histoires d’amour rocambolesques et fêtes tous les soirs dans les maquis, ces petits restaurants-dancings où l’on boit et danse jusqu’au bout de la nuit ; histoires de papas un peu volages, avec cette propension des garçons ivoiriens à aimer... (lire la suite)


  • La séance du lundi 10 juillet à 10h30 sera suivie d’une rencontre avec le cinéaste Sébastien Laudenbach.
    Séances supplémentaires les 14 et 20 juillet à 10h30.

    LA JEUNE FILLE SANS MAINS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le froufrou du vent qui secoue le linge en train de sécher, la fraîcheur de l’eau qui ruisselle sur les corps, la douceur des mains qui frottent inlassablement le linge, l’odeur du bois que l’on fend… En quelques traits minimalistes, voilà un océan de sensualité qui s’ouvre à nous. C’est toute la magie de ce magnifique film d’animation atypique où tout est suggéré à la façon de certaines estampes à l’encre de chine. La maestria du dessin est enchanteresse : l’image se fait vibrante, le trait ter... (lire la suite)


  • La séance du lundi 17 juillet à 10h30 sera accompagnée par le cinéaste Bastien Dubois. Séances supplémentaires les 12 et 21 juillet à 10h30.

    LA PETITE VENDEUSE DE SOLEIL précédé de MADAGASCAR, CARNET DE VOYAGE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    MADAGASCAR, CARNET DE VOYAGE Ecrit et réalisé par Bastien DUBOIS France 2009 12mn POUR LES ENFANTS À PARTIR DE 8 ANS. Bastien Dubois a construit son court métrage comme un carnet de voyage retraçant le parcours d’un voyageur occidental confronté aux différentes coutumes de Madagascar. Les pages du carnet se tournent, puis les dessins s’animent, nous parcourons des paysages luxuriants avant d’être initiés à la culture malgache… Madagascar, carnets de voyages, film d’une inventivité remar... (lire la suite)


  • Séances les 13, 18 et 23 juillet à 10h30.

    LA TORTUE ROUGE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    C’est un film sans paroles mais peuplé de sons, de musique et des bruits de la vie. Un film qui s’adresse à tous, adultes, adolescents et enfants pas trop petits, un film qui vous transporte ailleurs, dans un univers fait d’invention, de sérénité et de poésie. De l’invention et de la poésie, il y a en a dans chaque plan de La Tortue rouge… Une invention subtile, tout en douceur, mais qui sait aussi être spectaculaire, une poésie simple, minimaliste, aussi évidente que le trait d’encre noire port... (lire la suite)