LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

LA MÉNARDIÈRE Un habitat partagé à Bérat, entre Toulouse et l’Ariège
C’est un rêve, modeste et fou… Parvenus à l’âge où les clairons sonnent la retraite, une poignée de filles et de garçons se sont mis en tête d’inventer une alternative à ce que la société propose à ses vieux : ne pas vivre seuls, ne pas finir dans une de ces horribles institutions où il ne rest...

Cannes, c’est plus ce que c’était !
C’est tous les ans ou presque la même rengaine. Cannes, ma bonne dame, c’est plus ce que c’était : la sélection n’est vraiment pas terrible, le palmarès est complètement naze, tout ça c’est copinage et compagnie, bref le festival part à vau-l’eau… Sauf ces deux dernières années, pour des raison...

ROSMERTA, une belle aventure humaine à Avignon, qui continue contre vents et marées.
Suite à une réquisition citoyenne en 2018, le lieu Rosmerta est né et depuis, il donne un toit à près d’une quarantaine de jeunes mineurs isolés et des familles avec enfants en bas âge. L’association qui le gère, composée exclusivement de bénévoles, aide près de 50 personnes sans aucun soutien des p...

Comment les projets locaux influent-ils sur le changement climatique global et comment s’y opposer ?
Séance unique le jeudi 20 janvier à 20h suivie d’une rencontre avec des membres de plusieurs collectifs qui luttent contre des projets locaux destructeurs d’espaces naturels.
Vente à partir du lundi 10 janvier

UNE FOIS QUE TU SAIS

Emmanuel CAPPELLIN avec la collaboration d’Anne-Marie SANGLA - documentaire France 2020 1h44 - avec les interventions de Richard Heinberg, Saleemul Huq, Susanne Moser, Jean-Marc Jancovici, Pablo Servigne...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

UNE FOIS QUE TU SAISConfronté à la réalité du changement climatique et à l’épuisement des ressources naturelles, Emmanuel Cappellin prend conscience qu’un effondrement de notre civilisation industrielle telle que connue aujourd’hui est probablement inévitable.
En quête de réponses, il part à la rencontre d’experts et de scientifiques tels que Pablo Servigne, Jean-Marc Jancovici ou Susanne Moser. Tous appellent à une action collective et solidaire pour préparer une transition la plus humaine possible. Une odyssée qui touche à l’intime et transforme notre regard sur nous-mêmes et sur le monde pour mieux construire l’avenir.

Emmanuel Cappellin ne se contente pas d’interroger des scientifiques et de leur approche globale, il raconte aussi son parcours, qui a forgé ses convictions ; son enfance, son travail avec Yann-Arthus Bertrand, son choix de vivre à Saillans, village de la Drôme et siège d’une expérimentation de démocratie participative... Et ainsi nous pousse à une prise de conscience individuelle et collective.

Une fois que tu sais n’a rien du plaidoyer catastrophiste et culpabilisant. L’œuvre pose les questions éthiques de l’avenir de notre humanité, à travers le témoignage de grands scientifiques, mais aussi les confidences émotionnelles du cinéaste lui-même. Le propos s’appuie sur un ouvrage de 1972, Les limites de la croissance de Dennis Meadows. Tout est déjà contenu dans ce livre qui racontait le déclin inévitable de l’humanité face une augmentation folle de la population, une course permanente à la croissance économique et un assèchement des ressources de la planète. Les scientifiques qui s’expriment nous mettent face à nos contradictions et à l’urgence d’agir : crises climatiques sans précédent, disparition des espèces animales, mouvements migratoires croissants.
De façon surprenante Une fois que tu sais est un film rempli d’espoir. Le générique de fin amorce un combat nouveau à mener. Celui d’offrir à nos enfants et à toutes les générations suivantes la chance de survivre dans un univers en harmonie avec les ressources de la Terre.
(Merci à

(Merci à Avoir-alire.com)

Les collectifs représentés : PUMA/ASCVA (Pour une autre mobilité sur Avignon ), ZAP (Zone à protéger) Agroparc, ZAD Entraigues, SOS Barthelasse et Sauvons nos terres 84.