Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Ils viennent découvrir des films
Que nous les appellions migrants, immigrés, réfugiés… Qu’ils soient partis de chez eux pour des raisons économiques, de famine ou de guerre, raisons religieuses, orientation sexuelle… Ils ont fui l’âme abimée, espérant trouver un endroit où la vie serait possible. Ils sont jeunes et viennent de temp...

PÉTITION POUR QUE BEN RESTE EN FRANCE
Ben jeune ivoirien qui était hébergé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dans un hôtel à Avignon a reçu jeudi 19 octobre une Obligation de Quitter le Territoire Français et l’ASE a demandé une levée de placement. Ben peut donc se retrouver à la rue. Ben Diakite est né le 24/03/2000, il a un certifi...

LES LUMIÈRES DANS LA VILLE SUIT SON COURS(-MÉTRAGES) !
Pour reprendre un peu l’historique, Les Lumières de la ville, le projet initié par l’association 100 pour 1, Les Ateliers du court-métrage, le Collectif Inouï, Cinambule et Utopia suit son cours… L’idée du projet est de créer des filmsen une journée avec 6 jeunes contactés par l’association 10...

Solidarité avec Jean-Jacques Rue, collègue d’Utopia Saint-Ouen l’Aumône et ci-devant chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, et son camarade poète et cinéaste franco-grec Yannis Youlountas.
Jean-Jacques Rue, c’est une figure d’Utopia : un nounours punk qui s’active dans les salles de Saint- Ouen l’Aumône. Chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, vous l’avez peutêtre croisé à La Manutention en compagnie de Siné ou récemment avec Raoul Peck lors de l’avantpremière du film Le Jeune Karl Ma...

BNP-Paribas attaque en justice une militante d’Attac pour avoir dénoncé son évasion fiscale.
Une militante d’Attac devant la justice. Son tort ? avoir dénoncé l’évasion fiscale de BNP. Nicole Briend, militante d’Attac, est convoquée au tribunal de Carpentras le 6 février pour vol en réunion et refus de donner ses empreintes ADN. Elle a participé, avec une dizaine de personnes d’Attac, ...

Cycle "Free cinéma anglais"

Du 22/11/17 au 12/12/17


  • LA SOLITUDE DU COUREUR DE FOND

    Du 22/11/17 au 12/12/17

    Un triste soir d'hiver à Notthingham, Colin Smith et un copain cambriolent une boulangerie et s'enfuient avec la caisse. Colin est arrêté et aussitôt envoyé en maison de redressement. Là, le directeur va vite découvrir ses talents de coureur de fond. C'est pendant ces longues courses solitaires que le jeune homme s'évade en rêveries, déroule le film de sa vie passée, avec ses douleurs familiales et ses joies amoureuses. La Solitude du coureur de fond est peut-être le plus contestataire, le pl... (lire la suite)


  • Séance le mercredi 15 novembre à 18h15 dans le cadre du ciné-club de Frédérique Hammerli.

    Cette séance introduit une rétrospective de trois superbes films emblématiques du Free cinéma anglais que nous vous proposerons sur la prochaine gazette : Samedi soir, dimanche matin bien sûr, mais également deux films de Tony Richardson La solitude du coureur de fond et Un goût de miel.

    SAMEDI SOIR, DIMANCHE MATIN

    Du 15/11/17 au 12/12/17

    Film fondateur du Free cinema, courant cinématographique novateur et contestataire britannique qui va de pair avec le courant littéraire des « Angry Young Men » dont est également issu La solitude du coureur de fond ; Samedi soir, dimanche matin décrit la révolte d’un jeune prolétaire dans l’ennui des cités ouvrières de l’Angleterre des années 1950. Arthur est un « working class hero » qui partage son quotidien entre les semaines mornes où il ronge son frein à l’usine et le week-end où il en... (lire la suite)


  • UN GOÛT DE MIEL

    Du 22/11/17 au 12/12/17

    Jo, une petite lycéenne un peu gauche, vit à Manchester avec sa mère Helen qui se soucie plus de trouver un nouvel amant que de s'occuper de sa fille. Un soir que sa mère l'a mise dehors pour avoir le champ libre, Jo vit une brève idylle avec un marin noir. Enceinte et abandonnée par sa mère qui s'est mariée, elle rencontre Geoffrey, jeune homosexuel qui lui propose de vivre à ses côtés. Mais la mère ne l'entend pas de cette oreille… Dans ce film centré sur des personnages de femme – une exce... (lire la suite)