LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

LA MÉNARDIÈRE Un habitat partagé à Bérat, entre Toulouse et l’Ariège
C’est un rêve, modeste et fou… Parvenus à l’âge où les clairons sonnent la retraite, une poignée de filles et de garçons se sont mis en tête d’inventer une alternative à ce que la société propose à ses vieux : ne pas vivre seuls, ne pas finir dans une de ces horribles institutions où il ne rest...

SOUTENIR LA CULTURE AU LIBAN
Les bibliothèques publiques de Beyrouth jouent un rôle important dans la diffusion gratuite de la culture et de l’Art auprès de tous les publics, sans aucune distinction de sexe, d’origine ou de croyance. Ce sont des lieux de laïcité, d’égalité et de tolérance. Leur place est primordiale dans l...

Cannes, c’est plus ce que c’était !
C’est tous les ans ou presque la même rengaine. Cannes, ma bonne dame, c’est plus ce que c’était : la sélection n’est vraiment pas terrible, le palmarès est complètement naze, tout ça c’est copinage et compagnie, bref le festival part à vau-l’eau… Sauf ces deux dernières années, pour des raison...

MON VOISIN TOTORO

Hayao MIYAZAKI - film d'animation Japon 1988 1h26 VF - Pour les enfants à partir de 4 ans.

Du 22/06/22 au 08/07/22

MON VOISIN TOTOROUn des grands classiques du génial Miyazaki, une plongée extraordinaire dans un univers merveilleux, d’une richesse et d’une invention sans cesse surprenantes : la nature est généreuse, les hommes bienveillants, les animaux magiques…

Totoro, il a un gros ventre fourré tout doux, une queue touffue, des yeux malicieux tout ronds ou en pointe selon son humeur, des moustaches conquérantes autour d’une bouche avec de grandes, de très grandes dents… mais pas pour mordre ou attaquer, non, pour sourire de toutes icelles, parce que Totoro est un bon vivant. Il dort souvent et crie très très fort pour montrer sa joie de vivre.
En plus il n’est pas tout seul : lui, c’est le grand Totoro, mais il y aussi toute une famille Totoro avec des petits Totoro, tous craquants, qui sautent, courent et se cachent volontiers à la vue des humains. Le grand Totoro, lui, n’a pas peur des hommes et il aurait même tendance à faire des cadeaux aux enfants, à leur réserver des surprises…
Satsuki et Mei s’installent avec leur père dans une vieille maison à la campagne pour se rapprocher de l’hôpital où séjourne leur mère. Les fillettes découvrent la nature, le jardin et l’eau claire de la rivière, les têtards, les papillons et surtout les grands arbres, juste à côté de la maison, où vivent, c’est sûr puisqu’elles les ont vus, les Totoro, héros de livres enfantins.

Un jour, alors qu’elles attendent le retour de leur mère à la maison, elles apprennent que sa sortie est repoussée de quelques jours. Mei ne veut pas comprendre et décide, du haut de ses quatre ans, de partir à l’hôpital retrouver sa maman. S’apercevant de sa disparition, Satsuki et les gens du village la recherchent en vain. Désespérée, la grande sœur décide de demander de l’aide à leur voisin Totoro…