LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

LA MÉNARDIÈRE Un habitat partagé à Bérat, entre Toulouse et l’Ariège
C’est un rêve, modeste et fou… Parvenus à l’âge où les clairons sonnent la retraite, une poignée de filles et de garçons se sont mis en tête d’inventer une alternative à ce que la société propose à ses vieux : ne pas vivre seuls, ne pas finir dans une de ces horribles institutions où il ne rest...

Cannes, c’est plus ce que c’était !
C’est tous les ans ou presque la même rengaine. Cannes, ma bonne dame, c’est plus ce que c’était : la sélection n’est vraiment pas terrible, le palmarès est complètement naze, tout ça c’est copinage et compagnie, bref le festival part à vau-l’eau… Sauf ces deux dernières années, pour des raison...

ROSMERTA, une belle aventure humaine à Avignon, qui continue contre vents et marées.
Suite à une réquisition citoyenne en 2018, le lieu Rosmerta est né et depuis, il donne un toit à près d’une quarantaine de jeunes mineurs isolés et des familles avec enfants en bas âge. L’association qui le gère, composée exclusivement de bénévoles, aide près de 50 personnes sans aucun soutien des p...

ALFRED HITCHCOCK

Également au programme - REBECCA

LES ENCHAINÉS

(NOTORIOUS) Alfred HITCHCOCK - USA 1946 1h41 VOSTF - avec Ingrid Bergman, Cary Grant, Claude Rains, Louis Calhern, Leopoldine Konstantin... Scénario de Ben Hecht, d’après un sujet d’Alfred Hitchcock.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES ENCHAINÉSNotorious se traduit par « tristement célèbre », on pourrait dire aussi « marqués ». Les personnages de Notorious sont de fait marqués par leur passé comme le suggère peut-être le titre français. Comme le dit Jacques Lourcelles, « le génie d’Hitchcock consiste à enchâsser une histoire d’amour intime et secrète dans une aventure d’espionnage palpitante et spectaculaire qui, loin de la priver de son sens, la rend au contraire plus intense, plus accessible, et donc en quelque sorte plus universelle. »

Le 24 avril 1946, à 15h20, Huberman, espion nazi, est condamné par un tribunal américain. Sa fille, Alicia (Bergman), continue à mener une vie dépravée de poule de luxe. Lorsqu’un agent du gouvernement, Devlin (Grant), lui propose de réhabiliter son nom en travaillant pour les USA, elle accepte. Ils partent pour Rio dans le but de démanteler un réseau d’hitleriens nostalgiques.
Devlin est irrésistiblement attiré par la jeune femme, elle tombe amoureuse de lui et, vainement, essaie de lui faire comprendre qu’elle a changé. Il l’aime, lui aussi, mais voudrait ne pas avoir à la mépriser. Il la met au courant de sa mission : séduire un ancien ami de son père, Sébastian (Claude Rains), et pénétrer dans sa demeure, véritable nid d’espions nazis. Il espère secrètement qu’elle refusera de jouer les « Mata-Hari ». Mais Alicia accepte, attendant pour sa part que Devlin l’empêche d’accomplir cette trouble mission…

Héros romantiques frustrés, Alicia et Devlin ne vont cesser tout au long de l’intrigue de se mettre à l’épreuve, prouvant en cela leur manque de confiance en eux-mêmes, dans leur partenaire et dans leur amour. Ce jeu extrêmement cruel pour eux (qui sont seuls à le comprendre) s’insère dans le (double) jeu que mène l’héroïne au milieu des nazis… Magnifique !