LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

LA MÉNARDIÈRE Un habitat partagé à Bérat, entre Toulouse et l’Ariège
C’est un rêve, modeste et fou… Parvenus à l’âge où les clairons sonnent la retraite, une poignée de filles et de garçons se sont mis en tête d’inventer une alternative à ce que la société propose à ses vieux : ne pas vivre seuls, ne pas finir dans une de ces horribles institutions où il ne rest...

Cannes, c’est plus ce que c’était !
C’est tous les ans ou presque la même rengaine. Cannes, ma bonne dame, c’est plus ce que c’était : la sélection n’est vraiment pas terrible, le palmarès est complètement naze, tout ça c’est copinage et compagnie, bref le festival part à vau-l’eau… Sauf ces deux dernières années, pour des raison...

ROSMERTA, une belle aventure humaine à Avignon, qui continue contre vents et marées.
Suite à une réquisition citoyenne en 2018, le lieu Rosmerta est né et depuis, il donne un toit à près d’une quarantaine de jeunes mineurs isolés et des familles avec enfants en bas âge. L’association qui le gère, composée exclusivement de bénévoles, aide près de 50 personnes sans aucun soutien des p...

vendredi 29/07, mercredi 3 et dimanche 14/08

LE CHATEAU DANS LE CIEL

Hayao Miyazaki Japon 1986 2h04 VF

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)


Muska, élégant et mystérieux personnage, à bord d’un dirigeable. Mais aussi traquée par une bande de pirates des airs qui tente de l’enlever lors d’une vrombissante attaque volante. Tous convoitent la pierre bleue magique qu’elle porte au cou... Lorsque Sheeta tombe dans le vide, en tentant d’échapper à ses ravisseurs, le bijou soudain s’illumine et ralentit la chute. L’enfant luciole tombe, tombe encore, littéralement dans les bras de Pazu, un jeune mineur qui la prend sous sa protection. Commence la quête d’un royaume mythique et oublié dont le cristal azuréen serait l’unique souvenir.
La découverte de Laputa, morceau de monde flottant dans le ciel et inspiré d’un passage des Voyages de Gulliver, de Swift, est l’un des grands moments oniriques de cet éblouissant dessin animé. Un concentré de merveilleux façon Miyazaki : on y retrouve la fascination de l’artiste pour les machines volantes, l’opposition entre l’avidité destructrice des hommes et la glorieuse plénitude de la nature... Etayé par un scénario d’une stupéfiante richesse, peuplé de personnages aussi complexes qu’attachants, ce Château dans le ciel est un grand moment d’apesanteur. (Cécile Mury, Télérama)