LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LAISSEZ-PASSER LE PÈRE-NOËL !
LAISSEZ-PASSER LE PÈRE-NOËL !Vous êtes attendus nombreux le jeudi 20 décembre à 19h30 dans le jardin Urbain V. Nous décorerons notre sapin de Noël avec nos cartes de vœux pour le PASSAGE ! Une hotte accueillera les modestes cadeaux que chacun voudra y déposer et que nous nous offrirons… Pr...

NOËL POUR LES ÉCOLES
Le mois de décembre approche à grand pas. Les cinémas Utopia vous proposent des films pour les petits et les plus grands pour des séances en matinée. Pensez à réserver auprès du cinéma en nous contactant au 0490826536.Vous trouverez ci-dessous une sélection de films.Si toutefois vous aviez d...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

UBU, ROI DU VERGER
@page { margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% }- Je peux vous poser une question ?- Oui, qu’est-ce que c’est ?- C’est une phrase interrogative, qu’onutilise pour tester les connaissances. Pour le coup, ce dialogue n’est pas extrait de la pièce Ubu Roi mais du film Y ...

Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?
Et si ce n’était pas le sujet ? Il est donné de-ci de-là, dans la presse, communiqué de la Ville, aux comptoirs des bistrots…, des « informations », pour le moins fantaisistes, surprenantes, voire peut-être avec une petite pointe de taquinerie, mais aussi, allez !, un zeste de ma...

SOIRÉES CINÉMA ET LITTÉRATURE EN COLLABORATION AVEC L’ASSOCIATION CONTRALUZ

Du 04/12/18 au 15/12/18


  • Séance unique le jeudi 13 décembre à 20h15 suivie d’une rencontre avec Martin Lombardo, écrivain argentin et maître de conférences à l’Université Savoie Mont Blanc. Achetez vos places à partir du 28 novembre.

    LE CÔTÉ OBSCUR DU COEUR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Ne pas rater les premières minutes. Ça secoue. Et puis ça donne le tempo, le la, la clé du film... tous termes musicaux employés à dessein. Car Le Côté obscur du cœur est une sorte de film musical. Un Demy en version argentine, où les dialogues ne sont pas parlés mais chantés. C’est un film avec un poète pour héros et des poèmes pour dialogues. Mais pas des poèmes à l’eau de rose, ni un de ces poètes « amidonnés », qui « parlent comme un bonbon, du soleil, de la lune et du ciel » comme on disait... (lire la suite)


  • Séance unique le jeudi 6 décembre à 18h15 suivie d’une rencontre avec le réalisateur Francis Fourcou. Achetez vos places à partir du 28 novembre.
    On continue la soirée autour d’un grignotage hispanique à la Maison de la Poésie (6 rue Figuière, juste en face d’Utopia République) avec Maxime Martinot réalisateur de Trois contes de Borges<< et Francis Fourcou réalisateur de Serge Pey et la boîte aux lettres du cimetière.

    SERGE PEY et la boîte aux lettres du cimetière

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    « Caminante no hay camino ! se hace camino al andar ! » Le poète Antonio Machado, lorsqu’il écrivit ce poème, pouvait-il se douter que son chemin à lui serait celui, tragique, de l’exil ? Fuyant les franquistes, il arrive à Collioure en 1939, malade, épuisé, et c’est dans cette ville catalane qu’il va mourir. Son œuvre et son message, eux, sont restés bien vivants. Et après sa mort, des centaines de lettres sont arrivées au joli cimetière de Collioure. Au point que l’on a installé, sur sa tombe,... (lire la suite)


  • Séance unique le mardi 4 décembre à 18h15 suivie d’une rencontre avec le réalisateur Maxime Martinot. Achetez vos places à partir du 28 novembre.

    TROIS CONTES DE BORGES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Les trois contes de Trois Contes, film-recueil, viennent du Livre de sable, recueil tardif (1975) composé alors que Borges était complètement aveugle et qu’il écrivait en dictant. Dans le film, on le voit ou on l’écoute dire ses histoires à une jeune fille, assistante ou dactylo, lectrice ou amante, un personnage secret qui est peut-être le vrai point de vue du film, joué par Frédérique Monblanc. On pourrait dire que Martinot a fait son film sous la dictée de Borges : comme s’il cherchait à retr... (lire la suite)