LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance avant 13h : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

La Paix, éternelle Utopie ?
Pas facile de décrypter le chaos du monde pour les spectateurs, plus ou moins lointains, que nous sommes, face aux faits tragiques qui nous submergent en avalanche via la presse, les réseaux sociaux, vraies ou fausses nouvelles… Et c’est dans ces moments-là que nous avons encore plus envie de croire...

LES SALLES UTOPIA SE METTENT AU VERT
Vous y croyez, vous, au bon sens qui voudrait que partir se bronzer les fesses à l’autre bout du monde  avec des avions Macron volant avec du bio kérozène made in France serait bon pour votre corps et la planète ? Cela ne ressemblerait-il pas étrangement au discours tenu il y a quelqu...

Rosmerta continue ! Vous connaissez l’histoire ? 
Depuis les débuts, et même avant, Utopia Avignon suit l’histoire de près ! Ça fait presque cinq ans qu’on vous en parle dans nos gazettes, à chaque rebondissement. Ce qu’il s’est passé depuis 2018 : réquisition citoyenne d’une école vétuste appartenant au diocèse, procès et appel...

La LDH, attaquée, appelle au combat pour les libertés et la démocratie
Le ministre de l’intérieur menace de lui supprimer ses subventions, la première ministre lui reproche ses « ambiguïtés », d’autres polémistes de droites extrêmes leur faisant écho.Si on peut reprocher quelque chose à la LDH, c’est la constance de ses positions et de ses combats. Créée en 1...

Soutenez Utopia Palmer

Le mercredi 26/06 puis à partir du 17/07

L’ENFANT QUI VOULAIT ETRE UN OURS

Jannik HASTRUP - film d'animation France / Danemark 2002 1h18 - Scénario de Michel Fessler, d’après un conte inuit de Bent Haller. Pour les enfants à partir de 6 ans.

Du 26/06/24 au 30/07/24

L’ENFANT QUI VOULAIT ETRE UN OURSPoursuivi par une meute de loups, un couple d’ours blancs fuit à perdre haleine sur la banquise. Ils échappent de justesse à leurs poursuivants… ouf ! Mais l’ourse perd le petit qu’elle devait mettre au monde très bientôt.
La grande ourse est désespérée, alors le mâle, ne sachant plus que faire pour la consoler, s’introduit dans une maison et enlève un nourrisson, un bébé humain qu’il ramène dare-dare à sa compagne. Celle-ci fait d’abord la moue, et ignore le bébé, mais très vite elle le prend contre elle pour le réchauffer. Elle vient de trouver un nouveau petit, et l’enfant a trouvé une nouvelle mère…

Durant de longues années, le petit d’homme sera élevé en tous points comme un ourson… Mais ses parents naturels n’ont pas abandonné l’espoir et font tout pour le retrouver…
L’histoire est très belle, sans une once de mièvrerie, et soulève plein de questions passionnantes que les enfants se feront un plaisir de poser à leurs parents !
C’est aussi une fenêtre grande ouverte sur la culture des esquimaux, fascinante pour les petits comme pour les grands.
Autant dire que ce superbe dessin animé, produit par l’équipe qui nous a donné l’inoubliable Kirikou et la sorcière et réalisé par un grand nom de l’animation scandinave, est appelé à prendre une place de choix dans la petite cinémathèque des mômes…