Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA COMMUNE LIBRE DU QUARTIER SAINT-PIERRE
Association loi 1901 : prochain rendez-vous des Talents du Quartier Saint-Pierre Mardi 5 Décembre, de 18h à 21h, place Camille Jullian.  Peuvent être exposants les professionnels du quartier (commerçants, artisans, professions libérales) mais aussi des particuliers qui sont porteurs d’une expert...

PRIX DÉCOUVERTE DES SPECTATEURS D'UTOPIA
Décerné à votre film préféré parmi les premiers films français de l’année 2017 A l’initiative des deux associations de quartier La Commune Libre du quartier Saint Pierre et Les Amis de l’Utopia, sera décerné le premier Prix Découverte des Spectateurs du cinéma Utopia  de Bordeaux. C’est donc à v...

Solidarité avec Jean-Jacques Rue
Collègue d’Utopia Saint-Ouen l’Aumône et ci-devant chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, et son camarade poète et cinéaste franco-grec Yannis Youlountas Jean-Jacques Rue, c’est une figure d’Utopia : un nounours punk qui s’active dans les salles de Saint-Ouen l’Aumône. À Bordeaux, vous l’avez vu tou...

STOP LINKY
Pour en savoir plus sur le compteur électrique Linky, savoir POURQUOI et/ou COMMENT faire pour le refuser, vous le pouvez, le collectif Stop Linky Bordeaux Métropole vous invite à venir Salle de la cheminée au Cinéma Utopia, à l’occasion de l’une de ses réunions. Et si vous souhaitez rejoindre l...

PCA
 Paysans et Consommateurs Associés, Bordeaux-Vallée de l’IslePCA Chaque Mercredi de 19h à 20h30 au cinéma, salle de la Cheminée, des petits producteurs de Dordogne et de Gironde apportent leurs légumes, leurs œufs, volailles, rillettes, pain, miel, nougat, veau, bœuf, agneau, fromages de chèvres...

COLONEL BLIMP

(The Life and death of Colonel Blimp) Écrit et réalisé par Michael POWELL et Emeric PRESSBURGER - GB 1943 2h43mn VOSTF - avec Anton Walbrook, Deborah Kerr, Roger Livesey, Roland Culver... COPIE NEUVE 35 mm.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

COLONEL BLIMP« À chaque vision de Colonel Blimp, le film devient plus riche, plus grandiose, émouvant et profond. On pourrait dire que c'est une épopée de la vie ordinaire. Et ce que l'on retient de cette épopée, c'est un sentiment irrépressible de chaleur, d'amour et d'amitié, d'humour et de tendresse partagés, et une impression durable de la plus éloquente des tristesses. » Martin Scorsese

Après Les Chaussons rouges, après Le Narcisse noir, nous poursuivons notre retour émerveillé sur l'oeuvre singulière de Michael Powell et Emeric Pressburger. Pour les vrais fans (Scorsese et Bertrand Tavernier en sont les chefs de file), Colonel Blimp - réalisé avant les deux titres sus-cités – est le plus beau, le plus riche, le plus incroyable des films du duo magique. Si l'on retrouve l'art des couleurs et la mise en scène inventive de Powell, c'est l'extraordinaire scénario signé Pressburger qui emporte l'admiration : son récit, déployé sur une quarantaine d'années, est d'une audace rare, s'attachant à dépeindre tout à la fois les destinées intimes des personnages, le poids du temps passé et la place futile des hommes dans l'Histoire. Un récit qui déborde d'un humour omniprésent mais qui sait devenir grave et même bouleversant.

En 1943, des soldats britanniques participant à un exercice de défense de Londres transgressent les règles et ridiculisent le major-général Wynne-Candy, que tout le monde considère comme une vieille baderne (d'où « Colonel Blimp », nom d'un personnage de militaire borné créé par un caricaturiste anglais dans les années 30). Scandalisé, le haut gradé hurle qu'un tel outrage n'aurait pas été toléré à son époque…
En 1902, Clive Candy est alors un jeune officier fougueux, décoré pour ses hauts faits en Afrique du Sud. Nous allons suivre quatre décennies de ses aventures, de ses idéaux, de ses désillusions, de ses amours aussi, et de son improbable amitié avec un officier allemand… Magnifique !