LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LE PRINTEMPS EN TRANSITION
Samedi 26 mai de 10h30 à 20h30à la Halle des Douves - Bordeaux Suite au succès de l’édition 2017, Bordeaux en transition organise une deuxième édition du Printemps en Transition à la Halle des Douves et au jardin des Remparts.Cet évènement a pour but de rassembler et de sensibiliser les habitant...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
 Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avecsous-titres spéciaux. Les séances estampillées du  sy mbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des ...

LES MARRONNIERS DE GAMBETTA
Le collectif  qui défend les 17 marronniers sains de la place Gambetta menacés d’abattage vous invite le Mercredi 16 MAI de 14h à 16h pour une animation « dessine-moi un marronnier » ouverte à tous : à vos crayons, pinceaux, brosses…Tous les mardis de 18h à 19h  : permanence et câlins aux arbres...

2 nouveautés sur Vidéo en Poche
Vidéo en Pochedes films sur votre clé usb !5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez...

Le manifeste de la haine islamophobe
La réaction de l’Union Juive Française pour la Paix au manifeste Contre le nouvel antisémitisme écrit par Philippe Val, signé par 300 personnalités et publié le 22 avril 2018 dans Le Parisien Vous avez dit antiracistes ? Qui sont ces éminents antiracistes qui nous viennent en aide...

ALABAMA MONROE

(THE BROKEN CIRCLE BREAKDOWN) Felix van GROENINGEN - Belgique 2012 1h50mn VOSTF - avec Veerle Baetens, Johan Heldenbergh, Nell Cattrysse, Geert Van Rampelberg, Nils de Caster... Scénario de Carl Joos et Felix van Grœningen. Musique originale : The Broken Circle Breakdown Band. Les acteurs du film jouent et chantent eux-mêmes et c'est formidable !.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ALABAMA MONROEPour tout vous dire, nous avions tellement aimé La Merditude des choses, le premier film de Felix van Grœningen, que nous avions bien peur d'être déçus par ce nouvel opus… Aucune déception, bien au contraire : le flamand flamboyant pourrait bien faire partie des réalisateurs qui ont plutôt tendance à se bonifier avec le temps…
Le film commence avec un concert de Bluegrass (variante de musique country, rappelez-vous la folle ambiance du groupe de Georges Clooney dans O'Brother), alors ça swingue, on s'y laisse prendre et l'instant d'après, nous voilà rendus dans une chambre d'hôpital… Allongée sur un lit, une gamine belle à croquer subit une douloureuse prise de sang, entourée de ses parents…
Il aurait été facile à partir de là de tomber dans une forme de sentimentalisme dégoulinant, mais rien de semblable ici.
L'histoire se raconte et repart de zéro, par bribes, retours en arrières, avancées fulgurantes dont on ne saisit pas forcément le sens au premier abord. Mais on se laisse d'emblée entraîner dans ce tourbillon : la science du montage nous livre les clefs au compte goutte et on reconstitue le tout, bout par bout, car dans la vie rien n'est jamais blanc ou noir, les lignes ne sont jamais droites, et c'est toutes ces nuances que Groeningen nous donne à voir, petit à petit, pour nous laisser le temps de dresser le tableau tout entier.

Tout a commencé par une rencontre : Didier, passionné par les États-Unis, cowboy dans l'âme, joueur de banjo et chanteur dans un groupe de Bluegrass, et Elise, tatoueuse dont le corps est un peu la vitrine de sa boutique et le récit de sa vie. Deux passionnés dont la rencontre débouche inévitablement sur une fulgurante histoire d'amour. Alors tout semble aller très vite et le conte de fée se construit d'abord à deux, puis à trois avec l'arrivée de la petite Maybelle (comme Maybelle Carter, célèbre musicienne et chanteuse country). Mais la réalité n'est pas un conte de fée…
Nous n'en dirons pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte, mais ce film est tout bonnement une petite merveille ! L'ensemble est maîtrisé au millimètre, les personnages sont construits tout en finesse, touchants, profondément humains avec leurs forces, leurs fragilités, les actes de défense mal placés. Tout ça nous est montré simplement, sans jugement, filmé à la « bonne distance ». Il y a une réalité parfois dure, et les personnages tentent de l'affronter comme ils peuvent, avec maladresse souvent, mais en essayant tant bien que mal de s'accorder pour limiter les dégâts.

Tout ça pourrait manquer de légèreté mais ces deux-là sont tellement passionnés qu'on ne peut pas rester indifférent à l'ambiance folle des concerts et de la musique – Elise s'intègre au groupe de Didier et en devient la voix meneuse – qui ponctuent le film et le font décoller : une petite bière autour d'un feu de camp avec les amis musiciens et nous voilà partis à chanter en chœur jusqu'au bout de la nuit !
Alors on rit, on pleure, on espère, mais le titre original du film annonçait bien la couleur : The broken circle breakdown. C'était déjà cassé, c'est juste qu'on ne le savait pas au départ. Alabama Monroe, vous l'aurez compris à présent, n'est pas du tout l’héroïne du film, c'est plutôt le fantasme d'une relation, une image de ce que ça aurait pu être. Mais, dixit Elise dans le film, la vie « ne fait pas ce genre de cadeau ». Malgré ça, le film n'est jamais sinistre, parce qu'il y a de la vie, de l'énergie, de l'amour, beaucoup d'amour… et la musique !