BORDEAUX

LES HORAIRES (format PDF)

LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Quiz des trente dernière secondes
Vous trouverez ici les archives du quiz des “trente dernières secondes”  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d’Aurore) vous propo...

Le monde du silence
LE MONDE DU SILENCE Mardi 15, Mercredi 16, Samedi 19 et Dimanche 20 décembre, le cinéma Utopia de Bordeaux assurera symboliquement les séances initialement prévues dans son programme de réouverture. Les projecteurs seront allumés, les salles seront dans le noir et les images défileront sur nos écran...

Journal du 2ème confinement
Ici sont archivés les publications mises en ligne lors du 2ème confinement, du 30 octobre au 14 décembre 2020     En attendant de nous retrouver, on signe et on relaie cet appel de David Dufresne, réalisateur du film UN PAYS QUI SE TIENT SAGE. Chers ami(e)s, Samedi prochain, à 14h, se tiendront d...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 8)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 6/05 au lundi 11/05/2020  Mercredi 6 mai, jour 51 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 6 mai de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de chèv...

Mardi 17 DÉCEMBRE à 20h30

SOIRÉE-DÉBAT : Et vous, que feriez-vous si votre revenu était assuré ?


Proposée par le Collectif bordelais pour un Revenu de Base *
et le Parti Pirate **, dans le cadre de l'initiative citoyenne européenne ***
Tarif unique : 4 euros
Achetez vos places à l'avance, à partir du Samedi 7 Décembre

LE REVENU DE BASE

Daniel HAÏNI et Enno SCHMIDT - Allemagne 2010 1h36mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE REVENU DE BASESommes-nous esclaves du travail, de l’obligation de travailler ? Que deviendrions-nous si nous avions un revenu pour pouvoir travailler plutôt que du travail pour avoir un revenu (relisez lentement…) ?
Le revenu de base, film-essai pédagogique, dense et passionnant, propose un début de réponse simple et clair à ces questions, rarement mises sur la table au forum de Davos ou lors du Dîner du Siècle. Car le « revenu de base », ou le « revenu pour tous » est une théorie qui existe, qui est très sérieusement pensée, aujourd’hui, par de très sérieux penseurs – économistes, sociologues, universitaires… Une des rares utopies positives de ce siècle, qui pourrait être, enfin, un embryon de traitement pour nos sociétés épuisées par près d’un demi-siècle de médications mortifères prescrites par les Diafoirus libéraux.

Un peu d’utopie dans ce monde de dégénérescence politique… un revenu garanti, mis en place avec les gardes-fous nécessaires, permettrait d’éradiquer la pauvreté et la peur des vieux jours, de donner la possibilité de refuser un travail et déclencherait un élan de créativité, de satisfaction et de bien-être inédit. Class, non ? Attention, il ne s’agit pas ici de proposer un énième bricolage de type RSA, version dégénérée de cette révolution, pour l’obtention duquel il faut répondre à de multiples critères et qui permet à peine de payer les factures. D’ailleurs, de l’avis général, l’un des principaux gages de réussite de ce revenu sera de le rendre inconditionnel.
On n’a certes pas été éduqué dans ces valeurs-là, et il est forcément malaisé de penser qu’une société peut évoluer, croître, voire même tenir debout sans la contrainte de devoir « gagner sa vie », sans la concurrence dans le travail. Daniel Häni et Enno Schmidt, nous prennent par la main et, pendant guère plus d’une heure et demie, nous expliquent patiemment et précisément ces choses. On rigole bien quand on apprend que, si la grande majorité des gens déclarent penser continuer à travailler si leur revenu était assuré, cette même grande majorité pense aussi que les autres s’arrêteraient… Un manque de confiance envers les autres alors que chacun à confiance en soi ? Un premier pas vers l’aventure collective ?

Pour répondre d’avance aux sarcasmes des orfraies madelinistes qui crieront au retour du péril rouge, précisons que, loin d’être une lubie née du cerveau malade de quelque baba-cool à sandalettes parfumé au patchouli, le revenu de base est une idée déjà ancienne, dont une variante à même été défendue par… Milton Friedman, l’un des grands penseurs du néo-libéralisme - qui voyait là le seul moyen de continuer à donner du pouvoir d’achat aux consommateurs quand les machines produiront à leur place… Ça ouvre des horizons, hein ? Comme disait l’autre, « on arrête tout, on réfléchit – et c’est pas triste ! »

* Pour contacter et rejoindre le Collectif de Bordeaux pour un Revenu de Base : REVENU DE BASE
bordeaux@revenudebase.info

** Les Partis Pirates sont nés en 2006 en Suède en réaction aux lois actuelles sur le copyright, inadaptées au monde numérique. Deux élus suédois siègent au Parlement Européen. Le Parti Pirate français, créé la même année, a mis dans son programme le Revenu de Base
PARTI PIRATE

*** Une initiative citoyenne européenne est en cours pour récolter 1 million de signatures dans toute l’Europe, jusqu’en Janvier 2014, pour que les institutions européennes planchent enfin et sérieusement sur le sujet.
https://ec.europa.eu/citizens-initiative/REQ-ECI-2012-000028/public/index.do