LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 8)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 6/05 au lundi 11/05/2020  Mercredi 6 mai, jour 51 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 6 mai de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de chèv...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 7)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 29/04 au mardi 5/05/2020  Mercredi 29 avril, jour 44 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 29 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages d...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 6)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 22/04 au mardi 28/04/2020  Mercredi 22 avril, jour 37 de l’après La séquence du confiné #34 La séquence précédente était extraite de L’as de pique, premier long métrage de Miloš Forman. Réalisé en 1964, le film suit les a...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 5)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 15/04 au mardi 21/04/2020  Mercredi 15 avril, jour 31 de l’après Comme la semaine dernière, nous vous soumettons ce mercredi quelques suggestions de films à voir (voir colonne de gauche). La semaine dernière c’était la ré...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 4)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 8/04 au mardi 14/04/2020  Mercredi 8 avril, jour 24 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 8 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de ...

RÉSISTANCE NATURELLE

Jonathan NOSSITER - documentaire Italie 2014 1h23mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

RÉSISTANCE NATURELLEQuel régal ! Résistance naturelle est plus qu’un nouveau film sur le vin et la viticulture, c’est un véritable appel à la rébellion ! Mais une rébellion douce, sereine, avec un verre de Chianti naturel à la main. Jonathan Nossiter (qui avait déjà réalisé en 2004 le fameux Mondovino) est allé les rencontrer, ces vignerons pas comme les autres, qui résistent aux assauts de l’agro-chimico-industrie, du marché et de la mondialisation, en s’entêtant à produire un vin artisanal et naturel.
Ils sont quatre, vivent et cultivent en Italie, en Toscane, en Emilie-Romagne ou dans le Piémont, s’appellent Elena Pantaleoni et Stefano Bellotti - personnage principal du film et figure impressionnante, porteur d’un immense savoir, capable de vous convaincre en moins de deux que la nourriture industrielle est un pas vers le totalitarisme… savoureux ! – Giovanna Tiezzi et Stefano Borsa.

Tous, à leur manière, sont remontés contre ce monde qui continue à foutre en l’air la planète avec les pesticides et autres produits chimiques divers et variés. Contre ces papes de l’œnologie et vignerons suppôts du profit-roi qui jouent le jeu des actionnaires pour imposer toujours plus leurs lois et leurs pinards au goût sucré ou boisé… Contre ces normes industrielles et administratives absurdes appliquées à leurs produits de terroir (le mot, paraît-il, n’existe pas en italien), comme la DOC (Denominazion di Origine Controllata – l’équivalent des AOC, Appellations d’Origine Contrôlée françaises), qui bannissent de leur appellation des vins merveilleux comme par exemple le Chianti de Giovanna Tiezzi et Stefano Borsa, réalisé selon la tradition toscane, à partir des cépages historiques, et qui ne peut pas s’appeler Chianti car issu de vignes non traitées chimiquement… entre autres. On croit rêver…

Évidemment, on ne peut s’empêcher de penser à Emmanuel Giboulot, notre vigneron bourguignon qui, début avril de cette année, s’est vu condamné à 500 euros d’amende pour avoir refusé de traiter ses vignes chimiquement contre la flavescence dorée…
On connaît tous ce processus qui veut nous entraîner dans une docilité, une standardisation des productions dans tous les domaines, y compris le cinéma, et Jonathan Nossiter lance d’ailleurs des passerelles réjouissantes entre les vins et les films… Des extraits (Pasolini, Chaplin…) viennent nourrir les démarches des uns et des autres, y compris celle du réalisateur. De ce rapprochement entre culture, viticulture, agriculture, il résulte un film unique et riche, tonique et mobilisateur, aussi artisanal, naturel et joyeux que les vins qu’il défend.

C'EST QUOI, UN VIN NATUREL ? C’est le résultat d’un choix viticole et philosophique visant à retrouver l’expression naturelle du terroir. Il est issu de raisins travaillés en Agriculture Biologique, sans désherbants, pesticides, engrais ou autres produits de synthèse. Les vendanges sont manuelles et lors de la vinification, le vigneron s’efforce de garder la caractère vivant du vin. Les interventions techniques pouvant altérer la vie bactérienne du vin sont proscrites, ainsi que tout ajout de produit chimique, à l’exception, si besoin, de sulfites en très faible quantité. Les doses maximales de SO2 total tolérées sont de 30mg/l pour les rouges, 40mg/l pour les blancs.