LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir la rencontre avec l'équipe du court métrage "Un peu Après minuit"
Nous vous proposons de revoir un moment d’échange chaleureux avec l’équipe du très prometteur court métrage UN PEU APRÈS MINUIT. Etaient présent sur l’estrade : la réalisatrice Anne-Marie PUGA, le réalisateur Jean-Raymond GARCIA, le comédien Rémi TAFFANEL, le compositeur Mathieu MÉGEMONT et l’an...

Les centres commerciaux : nouvelle bulle immobilière spéculative et projets climaticides…
Non à Val Tolosa ! Nous ne résistons pas à l’envie de vous communiquer cette excellente nouvelle provenant de nos amis d’Utopia Tournefeuille : le Conseil d’État a, en ce début d’année 2018, annulé le 2e permis de construire du méga-centre commercial imaginé pa...

NOUS PRINCESSES DE CLÈVES sur Vidéo en Poche
Vidéo en Pochedes films sur votre clé usb !5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez consulter sur le site et à la ...

Le cinéma français pète la forme… paraît-il…
Résolument positif, comme chaque année, le communiqué de la ministre de la culture vient de tomber, relayé par le concert des médias unanimes qui se congratulent béatement : Youpie ! Tout va bien pour la France en marche ! 209 millions de tickets de cinéma vendus, soit à peine 4 milli...

Rassemblement à Notre Dame des Landes le 10 février
Après l’abandon du projet d’aéroport, le bocage de Notre-Dame-des-Landes doit rester une terre d’inspiration et d’espoir, nourrie par l’idée des biens communs, les solidarités et le soin du vivant. Rassemblement à Notre Dame des Landes le 10 févrierEnracinons l’avenir !Un bus partira de Bordeaux...

Jeudi 28 SEPTEMBRE 2017 à 20h15

AVANT-PREMIÈRE suivie d'une rencontre avec le réalisateur Laurent CANTET


Achetez vos places à l'avance, à partir du Lundi 18 Septembre.
Le film sera ensuite programmé en sortie nationale, à partir du 11 Octobre.

L'ATELIER

Laurent CANTET - France 2017 1h53mn - avec Marina Foïs, Matthieu Lucci, Warda Rammach, Issam Talbi, Florian Beaujean, Mamadou Doumbia, Julien Souve, Mélissa Guilbert, Olivier Thouret, Lény Sellam... Scénario de Robin Campillo et Laurent Cantet.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

L'ATELIERL'Atelier est un film majeur qui confirme l'inspiration singulière de Laurent Cantet et qui, sans didactisme, dresse l'un des plus étonnants portraits de la France contemporaine vus ces dernières années sur les écrans.

La Ciotat, le temps d'un été. Olivia, romancière reconnue, anime un atelier d'écriture pour des jeunes en rupture de ban. Parmi eux, un garçon mutique et farouchement individualiste : Antoine, en proie à un ennui profond dans son existence et tenté de céder aux « sirènes » d'un groupe d'extrême-droite ultra-violent…
La mémoire d'une ville ouvrière, les crispations communautaires, la confusion idéologique, les barrières sociales et la croyance en la transmission, malgré tout : dans L'Atelier, avec une rare subtilité et une vitalité de chaque instant, Laurent Cantet, au plus près de ses jeunes et remarquables interprètes non-professionnels, met en scène un groupe aux prises avec ses désirs, ses peurs et ses contradictions, tous et toutes liés au contexte d'aujourd'hui.
Le cinéaste, toujours à bonne distance, ne sacrifie jamais les singularités de ses personnages sur l'autel du grand sujet et signe un film qui, non content de donner à voir et à comprendre une certaine réalité sociale et politique de l'époque, filme avec une infinie délicatesse la relation ambigüe et sensuelle entre Antoine, ce garçon perdu, et Olivia, sa prof d'un été, interprétée par Marina Foïs, la seule actrice « reconnue » de L'Atelier, et admirable du premier au dernier plan. À l'image du film, un des plus beaux vus cette année au festival de Cannes.

(O. De Bruyn, Positif)