LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir la rencontre avec l'équipe du court métrage "Un peu Après minuit"
Nous vous proposons de revoir un moment d’échange chaleureux avec l’équipe du très prometteur court métrage UN PEU APRÈS MINUIT. Etaient présent sur l’estrade : la réalisatrice Anne-Marie PUGA, le réalisateur Jean-Raymond GARCIA, le comédien Rémi TAFFANEL, le compositeur Mathieu MÉGEMONT et l’an...

Les centres commerciaux : nouvelle bulle immobilière spéculative et projets climaticides…
Non à Val Tolosa ! Nous ne résistons pas à l’envie de vous communiquer cette excellente nouvelle provenant de nos amis d’Utopia Tournefeuille : le Conseil d’État a, en ce début d’année 2018, annulé le 2e permis de construire du méga-centre commercial imaginé pa...

NOUS PRINCESSES DE CLÈVES sur Vidéo en Poche
Vidéo en Pochedes films sur votre clé usb !5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez consulter sur le site et à la ...

Le cinéma français pète la forme… paraît-il…
Résolument positif, comme chaque année, le communiqué de la ministre de la culture vient de tomber, relayé par le concert des médias unanimes qui se congratulent béatement : Youpie ! Tout va bien pour la France en marche ! 209 millions de tickets de cinéma vendus, soit à peine 4 milli...

Rassemblement à Notre Dame des Landes le 10 février
Après l’abandon du projet d’aéroport, le bocage de Notre-Dame-des-Landes doit rester une terre d’inspiration et d’espoir, nourrie par l’idée des biens communs, les solidarités et le soin du vivant. Rassemblement à Notre Dame des Landes le 10 févrierEnracinons l’avenir !Un bus partira de Bordeaux...

Lundi 30 OCTOBRE 2017 à 20h30

SOIRÉE-DÉBAT autour du film


Soirée organisée par Alternatiba.
Projection suivie d'un débat avec Boris Cousin, Action Non Violente Cop 21, Mariane Thibault et Coline Rouvreau, Alternatiba.
Achetez vos places à l'avance, à partir du Vendredi 20 Octobre.

L'Irrintzina (irrintzi signi ant « cri » en langue basque)
est le cri des bergers basques ou pyrénéens. C'est aussi un cri festif dans la tradition Basque. L'Irritzina, pour le mouvement « Alternatiba », créé au Pays Basque en 2013, c'est le cri de la nouvelle génération de militants, lanceurs d'alerte, face à l'urgence d'agir contre le réchauffement climatique.

IRRINTZINA, LE CRI DE LA GÉNÉRATION CLIMAT

Sandra Blondel et Pascal Hennequin - documentaire France 2017 1h42mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

IRRINTZINA, LE CRI DE LA GÉNÉRATION CLIMATFace au sentiment d’impuissance que provoque l’extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l’organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba. De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation. Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l’effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des milliers de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble, ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

« Ce tournage est à l’image du Tour Alternatiba : c’est le résultat d’un travail collectif. Au total, une vingtaine de personnes ont filmé avec nous dans toute la France. Nous avons tourné ce film de janvier 2015 à avril 2016 en total auto-financement car il ne rentrait pas dans les cases de financement conventionnel type CNC. Cependant, grâce à la solidarité et l’entraide et malgré parfois des moments de doute quand à notre capacité à mener à bien ce tournage difficile, nous avons réussi. Nous les avons filmé à vélo, en bateau, lors d’interminables réunions, lors de la COP21, lors d’actions non-violentes mais déterminées dans certains grands établissement bancaires, lors du sommet des pétroliers offshore qui veulent forer toujours plus profond. »