LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA COMMUNE LIBRE DU QUARTIER SAINT-PIERRE
Association loi 1901 : prochain rendez-vous des Talents du Quartier Saint-Pierre Mardi 5 Décembre, de 18h à 21h, place Camille Jullian.  Peuvent être exposants les professionnels du quartier (commerçants, artisans, professions libérales) mais aussi des particuliers qui sont porteurs d’une expert...

PRIX DÉCOUVERTE DES SPECTATEURS D'UTOPIA
Décerné à votre film préféré parmi les premiers films français de l’année 2017 A l’initiative des deux associations de quartier La Commune Libre du quartier Saint Pierre et Les Amis de l’Utopia, sera décerné le premier Prix Découverte des Spectateurs du cinéma Utopia  de Bordeaux. C’est donc à v...

Solidarité avec Jean-Jacques Rue
Collègue d’Utopia Saint-Ouen l’Aumône et ci-devant chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, et son camarade poète et cinéaste franco-grec Yannis Youlountas Jean-Jacques Rue, c’est une figure d’Utopia : un nounours punk qui s’active dans les salles de Saint-Ouen l’Aumône. À Bordeaux, vous l’avez vu tou...

STOP LINKY
Pour en savoir plus sur le compteur électrique Linky, savoir POURQUOI et/ou COMMENT faire pour le refuser, vous le pouvez, le collectif Stop Linky Bordeaux Métropole vous invite à venir Salle de la cheminée au Cinéma Utopia, à l’occasion de l’une de ses réunions. Et si vous souhaitez rejoindre l...

PCA
 Paysans et Consommateurs Associés, Bordeaux-Vallée de l’IslePCA Chaque Mercredi de 19h à 20h30 au cinéma, salle de la Cheminée, des petits producteurs de Dordogne et de Gironde apportent leurs légumes, leurs œufs, volailles, rillettes, pain, miel, nougat, veau, bœuf, agneau, fromages de chèvres...

Jeudi 14 DÉCEMBRE 2017 à 20h30

SOIRÉE SURF ET INSERTION


Organisée par l'association SURF Nights
Projection du film suivie d'un échange avec le réalisateur Michael Brusseau et des membres de l’association bordelaise SURF INSERTION.
Tarif unique 4 euros
Achetez vos places à l'avance, à partir du Lundi 4 Décembre.

VAGUE SOLIDAIRE

Michael BRUSSEAU - documentaire France 2016 53mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

VAGUE SOLIDAIRECe film suit deux anciens riders marocains de haut niveau qui viennent en aide aux enfants des rues, en leur apprenant l'approche de la glisse et de la nature. C’est pleinement conscients des difficultés de leur pays et de la détresse des jeunes livrés à eux-mêmes qu’Abdellah (à Aouir près d'Agadir), Youssef et sa femme Samya (à Essaouira) mettent toute leur énergie à aider les enfants de leur région à travers les clubs qu’ils ont créés.
Pour la majorité des gens, le Maroc reste une destination touristique ensoleillée. La vie paraît paisible. Cette image ne reflète que très partiemment la réalité. Il est très rare que soient abordées dans la presse et les média les difficultés rencontrées par les habitants de ce pays comme le manque de liberté et d’éducation, en raison peut-être de la place exceptionnelle qu’accorde la France à ses relations avec le Maroc. C’est tout l'intérêt de ce film, qui, à partir de l'expérience de ces clubs sportifs, révèle certaines faiblesses du système marocain. Il montre ainsi que les différentes classes sociales ne jouissent pas des mêmes libertés, qu'il est très difficile pour de nombreux Marocains de quitter le pays, que la majeure partie d’entre eux se bat encore pour survivre. Et les enfants sont les premières victimes de ces injustices. Ils sont souvent livrés à eux-mêmes dans les rues, en proie à l’alcool, aux dealers et autres délinquants. Aucune structure n’est mise en place pour les aider et ce n’est pas l’école marocaine, classée au 86e rang mondial, qui peut prétendre apporter une solution. N’ayant personne pour les éduquer et leur fixer des règles, leur avenir reste donc souvent incertain. Abdellah, Youssef et Samya mènent donc un combat permanent où le respect de la nature et l'esprit d'équipe doivent l'emporter sur l'adversité du monde de la rue.