LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

Lundi 20 NOVEMBRE 2017 à 21h

LES LUNDIS DES CINÉASTES AQUITAINS


En collaboration avec l'Agence régionale Écla.
PROJECTION en présence de la réalisatrice Anne-Marie PUGA, du réalisateur Jean-Raymond GARCIA, de la comédienne India HAIR (sous réserve) et du comédien Rémi TAFFANEL.
ET EN BONUS, UN LONG MÉTRAGE SURPRISE **

Soirée présentée par Jean-Pierre DIONNET, ange du bizarre, journaliste, producteur, éditeur, animateur du mythique Cinéma de quartier sur Canal +… et acteur occasionnel dans UPAM.
Entrée libre

UN PEU APRÈS MINUIT

Écrit et réalisé par Anne-Marie PUGA et Jean-Raymond GARCIA - France 2017 22 mn - avec India Hair, Rémi Taffanel, Melchior Derouet, Jean-Pierre Dionnet… Musique de Mathieu Mégemont
Film soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le CNC. Accompagné par l'Agence régionale Écla.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

Le voile légèrement opaque qui enveloppe ses yeux leur confèrent un étrange mystère. Suzanne est aveugle mais, de son handicap, elle semble avoir tiré une sensibilité charnelle troublante et parfois même érotique. Tard, elle suit des cours d’histoire de l’art pour aveugles. Ce soir-là, l’étude d’œuvres consacrées à la sorcellerie et à l’occultisme provoque en elle un véritable choc. Suzanne éprouve alors une irrépressible fascination pour le regard des hommes dont elle tente désormais de s’arroger la vue…
C’est une atmosphère d’inquiétude méticuleusement contenue qui s’échappe d’Un peu après minuit. Evoquant les films de giallo de Mario Bava ou de Dario Argento, la mise en scène impose immédiatement un registre stylisé où lumières, décors et musique distillent une senteur venimeuse dans chaque situation. L’interprétation sensuelle d’India Hair sème le trouble autour du thème central de l’infirmité, ici saisi comme le nid d’une perversité enfouie. Un trouble moral parcourt ainsi le film et plonge le spectateur dans une position aussi déstabilisante qu’intrigante.

** : en guise d'indice, ces quelques mots du réalisateur de ce classique de l'effroi : « Le film fantastique, s'il est bien fait, éveille dans l'esprit du public les peurs qu'il ignorait avoir en lui, et cette découverte le fait frémir »…