LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

Vendredi 12 JANVIER 2018 à 20h30

SOIRÉE-DÉBAT : L'inversion de la question intersexe


Organisée par le Collectif Intersexes et Alliée.e.s (CIA) et le Groupe d'Information et de Soutien sur les questions Sexuées et Sexuelles (GISS).
Projection suivie d'un débat avec Arnaud Alessandrin, sociologue, et Mathieu Le Mentec, président du GISS.
Achetez vos places à l'avance, à partir du Mardi 2 Janvier.

ENTRE DEUX SEXES

Régine ABADIA - documentaire Allemagne / France 2017 1h07mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ENTRE DEUX SEXESDepuis que Vincent Guillot a découvert, dans sa vie d’adulte, le mot pour se définir : intersexe, il n'a cessé d’aller au-devant de ses semblables, comme une indispensable quête pour comprendre qui il est.
Ins A Kromminga est un artiste allemand, dont les dessins évocateurs racontent mieux que n’importe quel discours ce que vivent les intersexes. Ins fait partie de ces individus dont l’intersexuation ne s’est dévoilée qu’à l’adolescence. Déclaré fille à la naissance, son corps a commencé à prendre des caractéristiques masculines à la puberté.

Vincent vit en Bretagne et Ins, à Berlin. C’est avec un discours déterminé, non dénué d’humour, qu’ils se battent pour l’émancipation d’une minorité invisibilisée et meurtrie. Ces personnes ont décidé de prôner avec fierté leurs différences et revendiquent la reconnaissance de leurs droits dans une société normative où la médecine intervient non pas pour soigner, mais pour normaliser des corps nés avec une morphologie sexuelle qui n'est pas typique du féminin ou du masculin. C’est de manière irréversible, à coup de bistouris et de supplémentation d'hormones sexuantes que sont « fabriqués » des petites filles ou des petits garçons.

La dernière partie du film ouvre sur une résidence organisée à Douarnenez, où se rencontrent des intersexes venus du monde entier. Conçu comme « un espace d’échappement à l’invisibilisation, un espace pour se dire et exister, pour se réapproprier un corps qui a été mutilé, regardé avec dégoût ». Parmi des cultures aussi différentes que celles de Taïwan, de Bulgarie, d’Autriche, ou du Congo, tous semblent faire partie d’une même famille, d’une « internationale intersexe », car tous ont vécu des histoires similaires et expérimenté les mêmes traumatismes.