LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

LA RONDE

Max OPHULS - France 1950 1h33mn - avec Anton Walbrook, Simone Signoret, Serge Reggiani, Daniel Gélin, Danielle Darrieux, Jean-Louis Barrault, Gérard Philipe... Scénario de Jacques Natanson et Max Ophuls, d'après la pièce d'Arthur Schnitzler. Photographie voluptueuse dirigée par Christian Matras.

Projection en 35 mm : un plaisir devenu exceptionnel

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA RONDEÀ Vienne, un narrateur, le « meneur de jeu », présente une série d'histoires tournant autour de rencontres amoureuses ou « galantes ». Ainsi va la ronde, passant de la fille de joie au soldat, du soldat à la femme de chambre, de la femme de chambre au fils de bonne famille, et ainsi de suite jusqu’à ce que le cercle soit bouclé…

La Ronde est une réflexion désenchantée mais non dénuée d’humour sur la vacuité du sentiment amoureux face au plaisir charnel. Max Ophuls et son complice à l'écriture Jacques Natanson adaptent une pièce de l’Autrichien Arthur Schnitzler, jugée « pornographique » à sa sortie !
Introduite le personnage du meneur de jeu, inventé par Ophuls, chaque situation met en scène un homme et une femme dans un jeu de séduction où les frontières sociales se voient abolies le temps de l’amour. Mais pour ces amants éphémères, il est toujours trop tôt ou trop tard – le temps et ses contraintes constitue l’un des leitmotivs du film. L’amour est toujours interrompu et les protagonistes contraints de retourner à leurs occupations respectives.
Dans Lola Montes, qu’Ophuls tournera en 1955, l’héroïne déclare : « La vie, pour moi, c’est le mouvement ». Cette maxime peut également s’appliquer à La Ronde car le mouvement semble être le maître mot du film – comme le souligne son titre. Outre le mouvement amoureux, c’est du mouvement cinématographique qu’il s’agit : rien n’est statique, ni les décors, ni les personnages, ni la caméra avec les célèbres travellings à 360° qui ont fait la renommée d’Ophuls.

Premier film de sa grande tétralogie finale qui compte Le Plaisir (1952), Madame de (1953) et Lola Montes, La Ronde est un vrai bonheur de cinéma, d'une élégance, d'une sensualité irrésistibles.