LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

Lundi 12 MARS 2018 à 20h30

Rencontre avec le seul, l'unique Jean-Pierre MOCKY après la projection de VOTEZ
POUR MOI, son nouveau film.


SOIRÉE D'OUVERTURE DE LA 3e ÉDITION des RENCONTRES POUR UNE CULTURE POPULAIRE
Achetez vos places à l'avance, à partir du Samedi 3 Mars.

VOTEZ POUR MOI

Jean-Pierre MOCKY - France 2017 1h21mn - avec Raphael Scheer, Bonnafet Tabouriech, Benoit Chaigneau, Frédéric Bouraly, Philippe Duquesne, Jean-Pierre Mocky... Scénario de Jean-Pierre Mocky, dialogues de Frédéric Dieudonné.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

VOTEZ POUR MOIRattrapé par des affaires de mœurs et de corruption, le maire d’une petite ville de province convoque ses trois adjoints avant de s’enfuir : l’un d’eux devra assurer la succession. Dès lors, Veyron, Ben et Karabik, de simples collègues de bureau deviennent des rivaux acharnés. Trahisons, inventions, révélations… Tous les coups sont permis pour accéder au pouvoir.
C’est un film satyrique dévoilant la férocité des campagnes électorales, mais surtout un panorama de toutes les tensions qui agitent notre monde contemporain : rôle des femmes, homosexualité, accueil des migrants, pollution des villes par le trafic des camions…
Mocky nous livre également un catalogue à la fois ahurissant et lucide des vices et travers de cette société. Un constat aussi sombre que burlesque, traversé de citations des grands mythes fondateurs, de figures archétypales de l’histoire du cinéma (Marilyn Monrœ, Frankenstein…), et qui n’hésite pas à convoquer le peintre Magritte pour révéler la face cachée des concitoyens… nous n’en dirons pas plus !

Bref, un pur condensé de Mocky, impitoyable moraliste de notre temps, pour qui la passion du pouvoir, la sexualité et l'argent gouvernent ce pauvre monde ! Le franc tireur cinéaste nous convie à une sorte de Grand Guignol hilarant, loufoque à souhait, jouant de la caricature et de la trivialité. Ah ! Ce discours « officiel » au cimetière, cascade virtuose de contrepèteries, vraie scène d’anthologie !
De film en film, Mocky poursuit son œuvre de démystification, associant à ses films-pamphlets une pléiade d’acteurs époustouflants, dont lui-même ici, en Pascal le berger. Et toujours poussé par une rage de tourner et de porter un cinéma de l’indépendance totale, même au prix d’une certaine précarité.