BORDEAUX

LES HORAIRES (format PDF)

LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 8)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 6/05 au lundi 11/05/2020  Mercredi 6 mai, jour 51 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 6 mai de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de chèv...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 7)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 29/04 au mardi 5/05/2020  Mercredi 29 avril, jour 44 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 29 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages d...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 6)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 22/04 au mardi 28/04/2020  Mercredi 22 avril, jour 37 de l’après La séquence du confiné #34 La séquence précédente était extraite de L’as de pique, premier long métrage de Miloš Forman. Réalisé en 1964, le film suit les a...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 5)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 15/04 au mardi 21/04/2020  Mercredi 15 avril, jour 31 de l’après Comme la semaine dernière, nous vous soumettons ce mercredi quelques suggestions de films à voir (voir colonne de gauche). La semaine dernière c’était la ré...

Du 01/01/70 au 01/01/70


  • Dimanche 14 Février 2016 à 16h30

    Hommage à Bo Widerberg


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un échange.
    Vous avez découvert récemment sur nos écrans, et avec enthousiasme, le magnifique Joe Hill, voici un autres film du plus méconnu des grands réalisateurs suédois.

    ADALEN 31

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    C’est une fiction racontant l’histoire d’une grève ouvrière, filmée en refusant les codes habituels du film social, même si elle relate des événements qui se sont réellement produits en 1931 dans une province un peu reculée de Suède. Quand le film commence, la grève dure depuis plus de trois mois. Les informations sur son origine et son organisation restent lacunaires, succinctes : on entre directement dans le vécu quotidien d’une famille dont le père participe à la grève ; la mère travaille san... (lire la suite)


  • Mercredi 10 Février 2016 à 17h

    PROJECTION-DÉBAT : Le travail salarié, « matrice » de l’intégration sociale


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un débat avec Vincent Gay, doctorant en histoire, Université Evry-Val-d’Essonne.
    Journée organisée en partenariat avec le département Hygiène, Sécurité et Environnement de l’Université de Bordeaux.

    DERNIER MAQUIS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    La première image qui vous hantera longtemps, longtemps après que la lumière sera rallumée, c'est cet incroyable empilement de palettes rouges sous un soleil de plomb. Impossible de se défaire de ce décor, à la fois radicalement réaliste et à la limite de l'abstraction, foncièrement moderne et parfaitement intemporel, immuable et en mouvement perpétuel, qui évolue au rythme des allées et venues du chariot élévateur, créant des murs, dessinant des allées, improvisant des impasses, offrant avec tr... (lire la suite)


  • Mercredi 10 Février 2016 à 20h30

    PROJECTION-DÉBAT : Le travail salarié, « matrice » de l’intégration sociale


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un débat avec le réalisateur Marcel Trillat.
    Journée organisée en partenariat avec le département Hygiène, Sécurité et Environnement de l’Université de Bordeaux.

    DES ÉTRANGERS DANS LA VILLE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part (Michel Rocard). • Les immigrés n’ont jamais été un problème pour la France. C’est la France qui a été un problème pour eux (Marcel Trillat). La nuit de la Saint-Sylvestre 1969, six travailleurs africains mouraient asphyxiés dans un taudis surpeuplé loué par un marchand de sommeil à Saint-Denis. C’est pour leur rendre hommage que Marcel Trillat avait réalisé Étranges étrangers, film ... (lire la suite)


  • Dimanche 14 Février 2016 à 14h

    Hommage à Bo Widerberg


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un échange.
    Vous avez découvert récemment sur nos écrans, et avec enthousiasme, le magnifique Joe Hill, voici un autres film du plus méconnu des grands réalisateurs suédois.

    ELVIRA MADIGAN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Voici un film qui ne traite pas d’un thème directement social ou politique, bien qu’il raconte l’histoire d’un amour interdit dans une société où la morale demeure très conservatrice. Construit sur un fait divers qui a réellement eu lieu à la fin du xixe siècle en Suède et au Danemark, le film met en scène deux personnages dont le destin tragique eut alors une immense résonance. Elvira Madigan, danseuse de corde virtuose de vingt-deux ans dans un cirque, dont elle est la star adulée, s’enfuit av... (lire la suite)


  • Samedi 13 Février 2016 à 17h

    PROJECTION-RENCONTRE avec Serge Le Péron : militantisme et cinéphilie, un double engagement


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur du film, Serge Le Péron.

    FRANÇOISE DOLTO, LE DÉSIR DE VIVRE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Ce film, réalisé pour la télévision, raconte un moment essentiel, dans l’après-guerre, de la carrière de Françoise Dolto, ses débuts de praticienne attachée à la guérison d’enfants ayant subi des traumatismes psychologiques profonds. Dans un pays grisâtre, encore meurtri par les séquelles de l’Occupation, Françoise Dolto, jeune médecin en butte à l’opposition de ses collègues masculins et de sa hiérarchie hospitalière, ouvre au cœur d’un hôpital parisien, avec l’aide d’une petite équipe féminin... (lire la suite)


  • Vendredi 12 Février 2016 à 17h

    PROJECTION-DÉBAT : Amérique Latine


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection présentée par Raphaël Lucas, suivie d’un débat avec Laurence Mullaly, maîtresse de conférence à l’Université Bordeaux-Montaigne (UFR langues et civilisations, département des études ibériques, ibéro-américaines et méditerranéennes).

    HAÏTI CHÉRIE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Trois millions de touristes se prélassent chaque année dans les hôtels de luxe de cette île de rêve, découverte par Christophe Colomb en 1492 et sitôt nommée Hispaniola, convoitée et depuis partagée en raison de sa beauté et de ses multiples richesses entre Espagne, France… qui en nomma sa partie Saint Domingue, l’autre prenant le nom d’Haïti lorsqu’elle devint la première république indépendante noire. C’est au début du xxe siècle, sous l’occupation américaine des deux Républiques, qu’ont été m... (lire la suite)


  • Mercredi 10 Février 2016 à 14h30

    PROJECTION-DÉBAT : Le travail salarié, « matrice » de l’intégration sociale


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un débat avec le réalisateur Claude Blanchet et Vincent Gay, doctorant en histoire, Université Evry-Val-d’Essonne.
    Journée organisée en partenariat avec le département Hygiène, Sécurité et Environnement de l’Université de Bordeaux.
    Tarif unique : 4 euros

    HAYA !

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le début des années 80 est une période de mutations profondes, en France comme dans le monde, qui tend à une spécialisation des usines, à une diminution de leur taille, pour en finir avec les grandes concentrations ouvrières dans des unités construisant entièrement les automobiles. Fermetures, rachats, fusions, les rapports sociaux se durcissent : chômage technique, premiers licenciements collectifs, conditions de travail qui se dégradent...... (lire la suite)


  • Jeudi 11 Février 2016 à 20h30

    PROJECTION-DÉBAT : Israël, naissance d’une nation ?


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un débat avec Jean Stern, journaliste.

    INFILTRATION

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Est-ce un hasard ? Kosashvili situe l'action de son film à l'été 1956… juste avant qu'une guerre ultra rapide (5 jours) et très meurtrière pour les adversaires de l'état hébreu permette à Israël de se fritter avec l'Égypte, récupérant la bande de Gaza, alors sous contrôle égyptien. On pourrait dire qu'alors l'armée est l'institution israélienne centrale, incontournable, et c'est une curiosité de voir évoluer dans ce camp militaire une bande de soldats en formation : ils ont autour de 18 ans, au... (lire la suite)


  • Samedi 13 Février 2016 à 20h30

    PROJECTION-RENCONTRE avec Serge Le Péron : militantisme et cinéphilie, un double engagement


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur du film, Serge Le Péron et la participation de Bachir Ben Barka, fils de Mehdi Ben Barka, président de l’Institut « Mehdi Ben Barka – Mémoire vivante ».

    J’AI VU TUER BEN BARKA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le 29 octobre 1965, Mehdi Ben Barka a rendez-vous à Paris. Il doit rencontrer le journaliste Philippe Bernier et le cinéaste Georges Franju, qui préparent un film sur la décolonisation. À peine arrive-t-il à la brasserie Lipp, boulevard Saint-Germain, que deux policiers, Louis Souchon et Roger Voitot, l’interpellent et le somment de monter dans une Peugeot 403. La voiture gagne l’Essonne et s’arrête devant la maison de Georges Boucheseiche, un petit caïd du milieu parisien. Là se perd la trace ... (lire la suite)


  • Samedi 13 Février 2016 à 14h

    PROJECTION-RENCONTRE avec Serge Le Péron : militantisme et cinéphilie, un double engagement


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur du film, Serge Le Péron.

    L’AFFAIRE MARCORELLE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    François Marcorelle, parfois tenté, dans sa jeunesse militant gauchiste, d’agir hors de la légalité, est devenu un juge d’instruction traitant ses dossiers avec une méticulosité quelque peu obsessionnelle. Ce personnage, incarné par un Léaud quasiment mythologique, est pourtant rongé par un tel sentiment de culpabilité qu’un soir, à la suite de circonstances bizarres, il est persuadé d’avoir commis un crime. C’est le point de départ d’une histoire extravagante, où ce qui compte est sans doute... (lire la suite)


  • Vendredi 12 Février 2016 à 14h30

    PROJECTION-DÉBAT : Amérique Latine


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un débat avec Laurence Mullaly, maîtresse de conférence à l’Université Bordeaux-Montaigne (UFR langues et civilisations, département des études ibériques, ibéro-américaines et méditerranéennes).

    L’ÉTÉ DES POISSONS VOLANTS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Un gros propriétaire terrien vient passer l’été avec sa famille dans sa résidence secondaire au bord d’un lac artificiel. Obsédé par l’invasion de carpes, il veut s’en débarrasser avec des méthodes que n’apprécient guère les Indiens mapuches. Pour sa fille de seize ans, Manena, l’été sera celui des découvertes amoureuses et sociales avec le monde silencieux des Mapuches, peones sur les terres de leurs ancêtres. Un conflit entre Chiliens, entre invisibles et puissants, sur fond de paysage de bru... (lire la suite)


  • Jeudi 11 Février 2016 à 17h

    PROJECTION-DÉBAT : Israël, naissance d’une nation ?


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un débat avec Tarabout (« tous ensemble » en français), association israélienne qui travaille contre les discriminations.

    LE BLUES DE L’ORIENT

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Si les instruments ne peuvent faire taire les armes, ils peuvent au moins constituer un pont entre les peuples. C’est le cas de la musique classique arabe que se partagent Mulsumans, Juifs et Chrétiens. Ainsi, de Beyrouth au bord du Nil en passant par Damas ou Tel-Aviv, c’est la même nostalgie que se partagent les peuples, le même souvenir rempli d’émotion à l’écoute par exemple d’Oum Kalthoum la célèbre chanteuse égyptienne, qui ramène dans les coeurs le même blues, le même blues de l’Orient… ... (lire la suite)


  • Dimanche 14 Février 2016 à 11h

    Hommage à Bo Widerberg


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un échange.
    Vous avez découvert récemment sur nos écrans, et avec enthousiasme, le magnifique Joe Hill, voici un autres film du plus méconnu des grands réalisateurs suédois.

    LE QUARTIER DU CORBEAU

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le second long métrage de Bo Widerberg s’attache à la description de la vie d’une famille ouvrière au milieu des années trente dans le port de Malmö, la ville natale du réalisateur. Le père sombre dans l’alcoolisme, la mère travaille dur pour assurer le pain quotidien, et le fils, qui refuse cette existence, rêve de devenir écrivain. Le Quartier du corbeau est tourné en décor réel, dans un vieux quartier décrépit de la ville, et revêt des accents nettement autobiographiques, dans la mesure où W... (lire la suite)


  • Jeudi 11 Février 2016 à 14h

    PROJECTION-DÉBAT : Israël, naissance d’une nation ?


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un débat avec Tarabout (« tous ensemble » en français), association israélienne qui travaille contre les discriminations.
    Tarif unique : 4 euros

    LE VOYAGE DE JAMES À JÉRUSALEM

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    James est un jeune sud-africain, tout ce qu’il y a de noir, tout ce qu’il y a de pieux, tout ce qu’il y a de naïf. Il n’aspire qu’à devenir pasteur de son village, et atterrit à l’aéroport Ben Gourion, l’âme débordante de religieux espoirs pour ce qu’il veut être son premier pèlerinage sur la terre promise. Manque de bol, la police des frontières israélienne ne croit pas un mot de ses intentions, le trouve bien trop noir pour un pèlerin et le coffre aussi sec, sans chercher plus à comprendre, et... (lire la suite)


  • Dimanche 14 Février 2016 à 20h30

    AVANT-PREMIÈRE suivie d'une rencontre avec le réalisateur François Ruffin


    Clôture en fanfare de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    C'EST DÉJÀ COMPLET POUR CETTE SOIRÉE !
    (sortie nationale le 24 Février)

    MERCI PATRON

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Jocelyne et Serge Klur, ouvriers dans l’industrie textile depuis plus de trente ans, fabriquaient des costumes pour la marque Kenzo dans le nord de la France jusqu’à que leur usine soit délocalisée en Pologne. Désormais au chômage, criblés de dettes, ils risquent simplement de perdre leur maison. Bernard Arnaud est PDG du groupe LVMH. La firme est numéro un mondial du luxe grâce à son portefeuille de plus de soixante marques de prestige dont certaines sont plusieurs fois centenaires. « Groupe à ... (lire la suite)


  • Mardi 9 Février 2016 à 20h30

    Soirée d’ouverture de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA


    Projection suivie d’un débat avec Alexandre Fernandez, professeur en histoire contemporaine, Université Bordeaux-Montaigne.
    Achetez vos places à l’avance, à partir du Samedi 30 Janvier.

    ReMINE, le dernier mouvement ouvrier

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Mai 2012, Asturies. À l’annonce de la décision du gouvernement espagnol de diminuer de 63% les aides au charbon, des milliers de mineurs entament une grève illimitée, déterminés à changer le cours des événements. Sous nos yeux, le germe d’une lutte et d’une colère qui semblent prendre racines aujourd’hui en Espagne. De l’occupation de puits par 16 travailleurs aux frondes chargées à l’explosif, la marche vers Madrid sous les applaudissements de la foule, le courage des femmes, à côté de leurs ... (lire la suite)


  • Jeudi 11 Février 2016 à 9h30

    PROJECTION-RENCONTRE : Israël, naissance d’une nation ?


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Rencontre du matin avec la réalisatrice Tamara Erde et projection de son film.
    Tarif unique : 4 euros

    THIS IS MY LAND

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Comment les programmes scolaires palestiniens et israéliens abordent l’Histoire de leur pays ? Pendant une année scolaire, This is my land suit plusieurs enseignants israéliens et palestiniens. À travers les différents programmes imposés par les ministères et la réalité du quotidien dans les classes, le film nous offre un regard unique sur le conflit israélo-palestinien et sur son impact profond et durable sur les nouvelles générations. ... (lire la suite)


  • Vendredi 12 Février 2016 à 20h30

    PROJECTION-DÉBAT : Amérique Latine


    Dans le cadre de la 13e édition LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA.
    Projection suivie d’un débat avec Laurence Mullaly, maîtresse de conférence à l’Université Bordeaux-Montaigne (UFR langues et civilisations, département des études ibériques, ibéro-américaines et méditerranéennes).
    Film présenté en avant-première. (sortie nationale le 16 Mars)

    UN MONSTRE À MILLE TÊTES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Sonia, dont le mari est gravement malade, fait face à une machine administrative aux rouages arbitraires et inextricables. Excédée, elle finit par basculer dans la violence. Comme dans son remarquable La Zona (disponible en Vidéo en Poche), Rodrigo Plá nous plonge dans la réalité sociale du Mexique (et pas seulement du Mexique) et traite une histoire complexe à la manière d’un thriller. Il pose des questions à nos sociétés sur leur rapport avec la maladie ou la mort. Dans Le Monstre à mille têt... (lire la suite)