LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

Mardi 25 SEPTEMBRE 2018 à 20h30

Projection-débat avec le réalisateur, Jean-Michel Rodrigo


Proposée par l'association AY CARMELA.
Tarif unique : 4 euros
Achetez vos places à l'avance, à partir du Samedi 15 Septembre.

FEDERICA MONTSENY, L’INDOMPTABLE

Jean-Michel Rodrigo - documentaire France 2016 52mn - Avec la voix de Carmen Maura...

Du 25/09/18 au 25/09/18

FEDERICA MONTSENY, L’INDOMPTABLEFederica Montseny, première femme Ministre (de la Santé) d’Espagne durant la IIe République, excellente oratrice, poétesse, écrivaine, philosophe, femme politique, anarchiste et syndicaliste, fût une battante infatigable, fermement engagée dans les droits des femmes, notamment dans l'organisation féminine libertaire Mujeres Libres.
Pendant le semestre d’exercice de sa fonction (novembre 1936 – mai 1937), elle met en place des lieux d’accueil pour les enfants, des cantines pour les femmes enceintes, des groupes d’éducation et de prise de conscience pour sortir les femmes de la prostitution (liberatorios de la prostitucion), des propositions de créations d’emplois pour les personnes en situation de handicap et le premier projet de loi pour l’avortement en Espagne.

Ce fut sa mère, Teresa Mañé, qui avait su lui transmettre un sens profond de la liberté individuelle pour décider par elle-même et choisir sa vie, les fondements de pensée d'une femme libre, indépendante, autonome et non soumise. Exilée tragiquement à la fin de la guerre civile, elle traversa les Pyrénées à pied comme tant d’hommes et femmes Républicains, fuyant vers la France. Installée à Toulouse, dans le quartier d’Empalot, elle fut persécutée par les polices nazie et franquiste et vécut en liberté surveillée jusqu'à la libération de la France en 1944. Federica Montseny n'arrêta jamais de se battre pour ses idéaux et ses principes, publiant et dirigeant des périodiques anarchistes comme CNT et Espoir, ce qui lui a valu l'appellation de « l'indomptable ».

Avec le rétablissement de la démocratie en Espagne en 1977, elle rentre en Espagne et continue son activisme pour la CNT et l'anarchisme, où elle gardera un énorme prestige jusqu'à sa mort. Décédée à Toulouse en 1994, elle repose au cimetière de Rapas, dans le quartier St Cyprien.