LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir le débat avec Pierre Carles et Philippe Lespinasse (Un bergé et deux perchés à l’Élysée)
Vendredi 4 janvier, Pierre Carles et Philippe Lespinasse venaient nous présenter leur film sur Jean Lassalle, « Un bergé et deux perchés à l’Élysée » que nous projetons jusqu’au 26 février. Merci à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment. UN BERGÉ ET DEUX PERCHÉS À L’É...

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Lundi 18 MARS 2019 à 20h30

SOIRÉE-DÉBAT : La lutte contre le projet de l'immense poubelle nucléaire de Bure, dans la Meuse


À l'occasion du passage à Bordeaux de la caravane ATOMIK TOUR 2019
Organisée par l'association Tchernoblaye
Projection suivie d'un débat avec les militantes et militants de l'ATOMIK TOUR
Tarif unique : 4,50 euros
Achetez vos places à l'avance, à partir du Vendredi 8 Mars.

UN HÉRITAGE EMPOISONNÉ

Isabelle MASSON-LOODTS - documentaire France/Belgique 2018 55mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

UN HÉRITAGE EMPOISONNÉPartie sur les traces des vestiges de la Première Guerre Mondiale au Nord-est de la France et en Belgique, et découvrant le nombre ahurissant d'obus, de grenades et autres déchets militaires qui ont truffé la terre de ces régions, Isabelle Masson-Loodts, archéologue de formation, journaliste et documentariste, s'interroge sur les capacités de notre mémoire : si on a pu oublier, en moins de 100 ans, l’existence des armes laissées dans la nature après 14/18, comment peut-on se fier au fait que les déchets nucléaires, dont la durée de vie est de plusieurs centaines de milliers d'années (vertigineux !) resteront sans danger pour les générations futures ?

Aujourd’hui cette région de la Meuse est confrontée à un projet d’enfouissement de déchets nucléaires hautement radioactifs à 500 mètres de profondeur, sur le site de Bure. De nouveau, on choisit une zone très peu peuplée (82 habitants à Bure, 4 habitants au km² dans la zone). L’Agence Nationale de Gestion des Déchets Radioactifs, l’ANDRA avance dans son projet. Elle a fait construire un énorme laboratoire. Elle rachète les terres agricoles environnantes ainsi que les bois. Elle arrose depuis des années les mairies du coin avec des dizaines de milliers d’euros. Elle organise des concours artistiques, des classes vertes, etc. pour se concilier les populations. « La conquête du sous-sol passe aussi par la conquête des esprits ». Mais malgré les pressions, les habitants continuent à s’opposer à ce chantier pharaonique (des kilomètres de galeries). Beaucoup de personnes, de France ou d’ailleurs, les soutiennent.

En centrant son propos sur la question de la mémoire, le film d’Isabelle Masson-Loodts est surtout un appel à l’humilité et à l’honnêteté.