LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 8)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 6/05 au lundi 11/05/2020  Mercredi 6 mai, jour 51 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 6 mai de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de chèv...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 7)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 29/04 au mardi 5/05/2020  Mercredi 29 avril, jour 44 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 29 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages d...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 6)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 22/04 au mardi 28/04/2020  Mercredi 22 avril, jour 37 de l’après La séquence du confiné #34 La séquence précédente était extraite de L’as de pique, premier long métrage de Miloš Forman. Réalisé en 1964, le film suit les a...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 5)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 15/04 au mardi 21/04/2020  Mercredi 15 avril, jour 31 de l’après Comme la semaine dernière, nous vous soumettons ce mercredi quelques suggestions de films à voir (voir colonne de gauche). La semaine dernière c’était la ré...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 4)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 8/04 au mardi 14/04/2020  Mercredi 8 avril, jour 24 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 8 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de ...

Jeudi 17 OCTOBRE 2019 à 20h15

CINÉ-CLUB ITALIE


Cycle : « Affaires d'état » organisé par la Dante Alighieri Bordeaux et l'Université Bordeaux Montaigne.
Présentation et débat avec Fédéric Dutheil, Professeur émérite à l'Université Bordeaux Montaigne.
Prévente des places au cinéma, à partir du Lundi 7 Octobre.

SALVATORE GIULIANO

Francesco ROSI - Italie 1962 2h03mn VOSTF - avec Salvo Randone, Frank Wolff... Scénario de Francesco Rosi, Suso Cecchi D'Amico, Enzo Provenzale et Franco Solinas.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

SALVATORE GIULIANO« Ce n'est pas un film documentaire, c'est un film documenté. » Francesco Rosi

Salvatore Giuliano n'avait que 20 ans quand il devint un bandit de grand chemin, lors de la Seconde Guerre mondiale, et tout juste 27 quand, en 1950, il fut abattu après avoir été trahi par son fidèle lieutenant. Le destin tragique du « Robin des bois sicilien » aurait pu fournir la matière d'un biopic. Francesco Rosi a préféré le transformer en grand film politique. De Giuliano, on ne verra d'ailleurs qu'une silhouette fugitive et, surtout, le cadavre.
C'est à partir de ce corps criblé de balles que Rosi élargit son regard à la Sicile tout entière, pour enquêter sur la misère des paysans, les manipulations politiques, les liens troubles entre pouvoir légal, police et mafia.
Le tournage sur les lieux mêmes des crimes de Giuliano, avec de nombreux comédiens recrutés sur place (seuls deux comédiens professionnels sont crédités), contribue à l'authenticité de ce récit en apparence documentaire, mais réalisé avec les armes de la fiction : un scénario qui refuse tout didactisme, une mise en scène rigoureuse qui ose l'émotion et le spectaculaire. Impressionnant de bout en bout.

Salvatore Giuliano est le premier des grands films politiques – ses fameux « films-dossiers » scrupuleusement documentés – réalisés par Francesco Rosi, analyste sans concession des rapports troubles entre les milieux politiques, la sphère policière, le monde des affaires et le grand banditisme, tout particulièrement la mafia. Suivront Main basse sur la ville en 1963, L'Affaire Mattei en 1972, Lucky Luciano en 1973 et Cadavres exquis en 1976.