Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

STOP LINKY
Pour en savoir plus sur le compteur électrique Linky, savoir POURQUOI et/ou COMMENT faire pour le refuser, vous le pouvez, le collectif Stop Linky Bordeaux Métropole vous invite à venir Salle de la cheminée au Cinéma Utopia, à l’occasion de l’une de ses réunions. Et si vous souhaitez rejoindre l...

PCA
 Paysans et Consommateurs Associés, Bordeaux-Vallée de l’IslePCA Chaque Mercredi de 19h à 20h30 au cinéma, salle de la Cheminée, des petits producteurs de Dordogne et de Gironde apportent leurs légumes, leurs œufs, volailles, rillettes, pain, miel, nougat, veau, bœuf, agneau, fromages de chèvres...

Revoir le débat avec Amandine Gay à Utopia pour "Ouvrir la voix"
Nous vous proposons de revoir le débat avec Amandine Gay à l’issue de la projection en avant-première de son film “Ouvrir la voix” le 29 septembre 2017. Organisée par le collectif Voix décoloniales. Projection animée par Sarah Daniel, anthropologue junior de l’Université de Bordeaux, membre du c...

LE ROCHER DE PALMER, Dimanche 19 NOVEMBRE
12h, BRUNCH MUSICAL 14h, PROJECTION de I AM NOT YOUR NEGRO de Raoul Pecksuivie d’un échange avec l’écrivain Eddy L. Harris et Fadila Kellala, présidente de l’association Espace Culturel des 2 Rives et membre du Conseil Citoyen du Haut-Cenon. Tarif film + brunch : 15 €Tarif film seul : 5 €. Il es...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
 Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avec sous-titres spéciaux. Les séances estampillées du symbole dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spécia...

LUIS BUÑUEL, UN SOUFFLE DE LIBERTÉ

Du 20/09/17 au 10/10/17

Rétrospective en 6 films


  • CET OBSCUR OBJET DU DÉSIR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Le dernier film réalisé par Luis Buñuel (1900-1983). Un adieu en fanfare, une œuvre réalisée en toute liberté, en tout enthousiasme, en toute jubilation, par un jeune homme de 76 ans ! Pas de doute, Don Luis n’a pas raté sa sortie ! Très librement inspiré de La Femme et le pantin, de Pierre Louys, Cet obscur objet… est une fable irrésistible sur la frustration permanente, sur l’inassouvissement perpétuel du désir… Sur un quai de gare, Mathieu Fabert cause un petit scandale : il verse posémen... (lire la suite)


  • LA VOIE LACTÉE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    « C’est une farce sérieuse, ou si l’on préfère, un film d’une sévérité facétieuse. À tout prendre, un film qui n’est pas antipathique […]. C’est tout bonnement une fantaisie sur le thème le moins fantaisiste qui soit : les hérésies ou plutôt les quelques hérésies qui depuis le début de notre ère ont agité et perturbé le christianisme ». André Bessèges, France catholique, 1969 Même si les amateurs d’histoire des religions y trouveront leur bonheur tant l’érudition historique de Jean-Claude Car... (lire la suite)


  • LE CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Jetons un laconique résumé de ce film qui est proprement inrésumable... L’ambassadeur de Miranda, un état d’Amérique du Sud, se livre à un trafic de drogue avec un groupe de bourgeois français, ses amis. Mais chaque fois qu’ils veulent se rencontrer pour dîner, une circonstance imprévue vient contrecarrer leur projet. Dans cette quête d’un repas plantureux, la réalité et les rêves de chacun des convives se mêlent, jusqu’à la dérision la plus totale. Fin de partie d’une classe à l’agonie. Empire... (lire la suite)


  • LE FANTOME DE LA LIBERTE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Une chose est sûre, c’est que l’esprit de liberté de Luis Buñuel n’est pas un fantôme. Diable non ! Et il le prouve à l’envi avec ce film libéré de toutes contraintes de construction ou de logique, où il joue en virtuose avec la satire sociale, la provocation et la célébration du coq-à-l’âne comme méthode infaillible de narration. Mauvaise pioche pour les cartésiens purs et durs, régal assuré pour les esprits farceurs, ludiques et irrévérencieux… Pas d’histoire linéaire donc, une suite d’épis... (lire la suite)


  • LE JOURNAL D’UNE FEMME DE CHAMBRE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    A voir ou revoir de toute urgence, ne serait-ce que pour l’inoubliable et éternelle Jeanne Moreau, impériale mante religieuse, sensuelle et glaciale, implacable et calculatrice dans sa révolte contre tous ceux qui l’asservissent. Et puis pour tous les autres comédiens : Piccoli, Géret, Ivernel… Et enfin pour Buñuel bien sûr, grand maître de cette cérémonie destructrice. Buñuel qui a choisi pour ce film le classicisme le plus pur, la simplicité la plus aiguisée pour atteindre encore mieux sa cibl... (lire la suite)


  • TRISTANA

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    En 1929, à Tolède, une jeune orpheline, Tristana, est recueillie par Don Lope Garrido, un bourgeois sexagénaire et athée. Don Lope impose à Tristana son code moral personnel, mais il n’est guère fidèle à ses principes dès qu’il s’agit des plaisirs charnels… Il vend une partie des objets qu’il possède pour acheter des robes à la jeune fille, puis il fait d’elle sa maîtresse… Au bout de deux ans, bien qu’elle soit jalousement surveillée par le vieil homme, Tristana fait la connaissance d’un jeune ... (lire la suite)