LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Quiz des "trente dernière secondes" du n°1 au n°50
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°1 au n°50  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d...

Le monde du silence
LE MONDE DU SILENCE Mardi 15, Mercredi 16, Samedi 19 et Dimanche 20 décembre, le cinéma Utopia de Bordeaux assurera symboliquement les séances initialement prévues dans son programme de réouverture. Les projecteurs seront allumés, les salles seront dans le noir et les images défileront sur nos écran...

SOUL KIDS

Hugo SOBELMAN - documentaire France / USA 2021 1h17mn VOSTF - Prix Sacem 2020 du meilleur documentaire musical. Pour les enfants à partir de 12 ans. POUR TOUT PUBLIC DE 12 À 112 ANS, FILM IDÉAL À PARTAGER AVEC DES ADOS.

Du 24/11/21 au 13/12/21

SOUL KIDSMemphis, ville portuaire située sur le fleuve Mississippi, berceau du Blues, de la Soul et du Rock’n’roll, a donné au monde quelques-unes de ses mélodies les plus mémorables. Stax Records, fondé à Memphis en 1957, est un des piliers de cette histoire de la musique américaine. Il est le label de Soul le plus connu à travers le monde (avec la Motown). En 15 ans, il a lancé les carrières d’artistes légendaires tels que Otis Redding, Sam & Dave, Rufus & Carla Thomas, Booker T et les Mgs… et bien d’autres.
Fondée en 2000, la Stax Music Academy (SMA) est une école de musique qui prolonge l’héritage du label en accueillant gratuitement chaque année une centaine d’adolescents quelque soit leur niveau. Les élèves y apprennent l’art de l’interprétation (les scènes de répétition des grands standards de la soul sont formidables !), de l’écriture et de la composition, afin d’être en mesure de créer un jour leur propre musique mais pas que…

« Quand j’étais plus jeune je n’arrivais pas à canaliser ma violence, on m’a alors placé dans un institut spécialisé. Mais ce qui a le mieux fonctionné pour moi, c’est la musique. Ici, je peux faire pause et m’évader » déclare Christina, 13 ans, à la technique vocale impressionnante pour son âge. Comme sa copine Nykyia ou les deux inséparables Johnathon et Trevor, ils sont tous issus des quartiers noirs défavorisés des banlieues de Memphis. Encouragés par leur communauté, ils sont tous déterminés à travailler dur pour trouver leur chemin dans une société américaine qui perpétue les inégalités sociales.
L’école tente de « penser et de panser » les plaies d’une communauté, selon le joli mot d’Hugo Sobelman, le réalisateur du documentaire. Naturellement, les enseignants transmettent avec exigence et bienveillance l’héritage musical afro-américain (le socle fondateur : gospel blues, jazz, soul), mais plus important encore peut-être, tentent d’éveiller chez ces jeunes l’esprit critique nécessaire à leur construction personnelle et collective. Une ouverture culturelle et intellectuelle, revendiquée comme fondamentale par la poétesse Chandra Williams, militante Black Lives Matter, directrice d’un centre culturel et enseignante à la SMA. Pour ces adolescents, l’expérience va se révéler intime, profonde et déterminante pour la suite de leur cursus. Des paroles qui soignent, réchauffent les âmes et donnent à cette nouvelle génération un sens à leur apprentissage.
Vous l’avez compris, Soul kids est une bouffée d’air frais, un condensé de positivité et un beau message d’espoir en la jeunesse d’aujourd’hui ! Un film où l’émotion se conjugue au passé, au présent et au futur et qui vous donnera envie de claquer des doigts en signe d’approbation, comme le font à la fin de chaque cours, les élèves de cette école pas comme les autres. SOUL POWER !