LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

SOS MÉDITERRANÉE
Vendredi 22 juin à 20h au théâtre Le Levain à Bègles, Soirée littéraireRencontre entre deux auteurs :  Allain Glykos (auteur de Manolis) et Franck Pavloff (auteur de Matin brun) pour des regards croisés à partir de leurs derniers ouvrages : le roman  La nuit des enfants qui dansent de Pavloff, a...

FESTIVAL PLAY IT AGAIN !

Du 18/04/18 au 08/05/18

Du 18 avril au 8 mai
Les films d'hier dans les salles d'aujourd'hui, 5 rééditions en copies numérique restaurées.


  • BILLY ELLIOT

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Billy Elliot est un conte de fées qui va vous emballer en trois coups de cuiller à pot, une histoire comme un pied-de-nez aux préjugés, un hymne à la volonté, mais attention, pas n'importe laquelle, celle qui se met au service de la poésie et des rêves. Dans une petite maisonnette en briques bien collée à une autre petite maisonnette en briques, habitent Billy et sa famille… Son père est mineur, son grand frère est mineur et la grande grève des gueules noires (nous sommes en 1984 et ça s'agit... (lire la suite)


  • J’AI MÊME RENCONTRÉ DES TZIGANES HEUREUX

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    « Mon film vous présentera la vie des Tziganes telle qu’elle est. Le film n’est pas romantique – il est rude et beau, tel que la vie des Tziganes. Les chansons que vous entendrez dans ce film, vous les entendrez pour la première fois, car ce sont des chansons des Tziganes de Voïvodine, peu connues. Dans leur vie la réalité est liée à la fantaisie – ce sont des hommes libres… J’ai même rencontré des Tziganes heureux est le premier film dans lequel les Tziganes parlent leur langue. La plus grande ... (lire la suite)


  • LES BOURREAUX MEURENT AUSSI

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    En mai 1942, dans Prague occupée par les nazis, Heydrich, le bras droit de Himmler, est victime d'un attentat qui lui coûte la vie. Le leader du complot, le docteur Svoboda, se réfugie chez son ami le professeur Novotny. Mais la Gestapo multiplie les rafles, menaçant de tuer des centaines de personnes si le coupable ne se dénonce pas… Les Bourreaux meurent aussi est le deuxième des quatre films que Fritz Lang réalise en lutte contre le régime nazi – il vient après Chasse à l'homme et précède ... (lire la suite)


  • NOTRE PAIN QUOTIDIEN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Avec Notre pain quotidien, King Vidor imagine un film qui évoquerait crûment les conséquences du krach boursier de 1929 (le chômage de masse) et envisagerait une sortie de crise par la solidarité et le collectivisme. Le projet est rejeté par tous les studios, y flairant sans doute un ferment de socialisme, et atterrit entre les mains de Charlie Chaplin, qui lui ouvre l’accès au réseau de distribution des Artistes associés. Mais encore faut-il financer le tournage, pour lequel Vidor hypothèque un... (lire la suite)


  • VIVRE SA VIE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Quatrième film de Godard, Vivre sa vie est un film d'amour. Amour pour Anna Karina. Amour pour le cinéma, à travers un hommage assumé à deux cinéastes : Kenji Mizoguchi, le chroniqueur japonais des maisons closes, Roberto Rossellini et Onze fioretti de François d'Assise. À l'exemple du film du maître italien (qui avait tourné un douzième épisode, non retenu dans le montage final), Vivre sa vie est ainsi construit en douze tableaux, qui scandent la passion de Nana, femme contrainte de vendre son ... (lire la suite)