LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Quiz des "trente dernière secondes" du n°1 au n°50
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°1 au n°50  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d...

MAESTRA

Également au programme - HISTOIRES D’A

Mardi 29 NOVEMBRE 2022 à 20h15

MAESTRA #6


Un mardi par mois, Maestra met à l’honneur une réalisatrice. Un cycle de programmation pour découvrir toute la richesse de notre matrimoine cinématographique mondial et mettre en lumière des cinéastes bien trop souvent effacées du récit historique.

LE CHEMIN

(El Camino) Ana MARISCAL - Espagne 1964 1h31mn VOSTF - avec José Antonio Mejias, Julia Calba Alba, Angel Diaz, Maribel Martin... Scénario d’Ana Mariscal, José Zamit et Miguel Delibes, d’après son roman publié en 1950.

Du 29/11/22 au 29/11/22

LE CHEMINLe Chemin est une véritable pépite oubliée du cinéma espagnol, redécouverte lors de sa présentation au Festival de Cannes en 2021. Adapté du roman éponyme de Miguel Delibes, le film nous plonge dans le quotidien des habitants d’un petit village isolé, dans l’Espagne franquiste des années 60. À l’ombre des pommiers, Daniel dit « le Hibou » passe ses journées à jouer avec ses inséparables amis, Roque, « le Bouseux », et Germán, « le Teigneux ». Il le sait, ces moments sont aussi précieux que fugaces, lui qui devra bientôt les quitter et rejoindre la ville pour aller étudier. Si le film a pour protagonistes principaux des enfants, il n’est pas pour autant seulement à leur hauteur. De la vieille bigote à la femme déshonorée, Le Chemin fait le portrait de groupe d’un village régi par l’ordre religieux et patriarcal, en proie à un glissement de générations. Alors que la jeunesse semble s’affranchir de l’autoritarisme catholique, les plus anciens comptent bien préserver coûte que coûte l’ordre moral, par le biais de la culture, et du cinéma en particulier. Comme dans L’Esprit de la ruche de Victor Erice une décennie plus tard, Le Chemin montre ainsi la mise en place d’un ciné-club, où seuls sont autorisés des films approuvés par l’Église et la censure. Un espace qui sera vite détourné de sa fonction première, alors que dans le noir de la salle de cinéma, les esprits et les corps s’échauffent.

Il est donc d’autant plus troublant, à la découverte de ce film qui se moque allègrement du pouvoir religieux, de savoir que sa réalisatrice, Ana Mariscal (1923-1995), a été une partisane du régime franquiste. C’est toute la contradiction de cette femme, figure controversée du cinéma espagnol, qui débuta sa carrière en tant que comédienne adoubée par le régime, avant de réaliser ses propres films et de subir à son tour la censure : la cinéaste refusant les changements exigés par les autorités, Le Chemin fut en effet interdit aux moins de 18 ans et est resté relativement invisible jusqu’à sa récente restauration. L’occasion unique de découvrir et de débattre ensemble de ce film épatant, où se mêlent drôlerie et mélancolie.