LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir le débat avec Pierre Carles et Philippe Lespinasse (Un bergé et deux perchés à l’Élysée)
Vendredi 4 janvier, Pierre Carles et Philippe Lespinasse venaient nous présenter leur film sur Jean Lassalle, « Un bergé et deux perchés à l’Élysée » que nous projetons jusqu’au 26 février. Merci à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment. UN BERGÉ ET DEUX PERCHÉS À L’É...

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Hommage à Dario Argento

Du 21/09/19 au 22/09/19

Vendredi 20 et Samedi 21 SEPTEMBRE 2019, POLAR EN CABANES
8e édition
Le week-end sera giallo, hommage à Dario Argento.
En partenariat avec la Librairie Olympique.

Vendredi 21 Septembre à 20h30
QUATRE MOUCHES DE VELOURS GRIS de Dario ARGENTO

Samedi 22 Septembre à 11h30
DARIO ARGENTO, SOUPIRS DANS UN CORRIDOR LOINTAIN Film documentaire de Jean-Baptiste THORET

Samedi 22 Septembre à 14h30
Table ronde sur Dario Argento et le giallo avec Luc Chomarat, écrivain, Xavier Daverat et Gilles Menegaldo. Débat animé par Mathieu Mégemon, cinéaste, co-animateur du cycle Lune Noire

Samedi 22 Septembre à 17h40
TÉNÈBRES de Dario ARGENTO


  • DARIO ARGENTO, SOUPIRS DANS UN CORIDOR LOINTAIN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Vingt ans séparent les deux parties de ce film portrait consacré à Dario Argento. Tourné à Turin puis à Rome entre 2000 et 2019, Soupirs dans un corridor lointain cale son pas sur l’un des cinéastes les plus marquants de ces quarante dernières années. Ses obsessions, son travail (on le découvre sur le tournage du Sang des innocents), ses souvenirs, ses hantises, son rapport à la ville éternelle, les blessures de l’Histoire italienne, et puis le temps qui passe…... (lire la suite)


  • QUATRE MOUCHES DE VELOURS GRIS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Roberto Tobias, batteur officiant dans un groupe de rock, est harcelé par un homme mystérieux qui ne cesse de le suivre. Un soir il décide de le prendre en chasse, il le rattrape et dans la lutte qui s’ensuit, le tue accidentellement… Le tout devant l’objectif d’un appareil photo tenu par un second inconnu, qui, lui, est masqué… « À partir d’une trame biscornue, Argento déploie une énergie formidable à casser les limites des deux premiers volets de sa “trilogie animalière” (L’Oiseau au plumag... (lire la suite)


  • TÉNÈBRES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Dans la filmographie de Dario Argento, Ténèbres succède aux outrances baroques et décoratives de Suspiria et Inferno et entend marquer un retour aux sources du « giallo », soit un cinéma criminel ancré dans la réalité urbaine de l’Italie malgré son sadisme exalté et ses intrigues tarabiscotées. Fidèle à son goût pour l’excès, Argento va appréhender ce retour au thriller sous l’angle de l’ultraviolence et de l’introspection. Il s’inspire d’une mésaventure survenue à New York durant la préparatio... (lire la suite)