LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

Savez-vous quel est le point commun entre le Linky et le RGPD ? L’exploitation des données personnelles.
Le règlement général pour la protection des données (RGPD) applicable en Europe depuis le 25 mai 2018 concerne le traitement et la circulation des données à caractère personnel, sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Les données personnelles sont mainte...

QUERELLE

Rainer Werner FASSBINDER - France / Allemagne 1982 1h48mn VOSTF - avec Brad Davis, Jeanne Moreau, Hanno Pöschl, Franco Nero, Laurent Malet, Gunther Kaufmann... Scénario de RW Fassbinder et Burkhard Driest, d'après le roman de Jean Genet Querelle de Brest.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

QUERELLEC'est le dernier film de Fassbinder, qui mourut même avant d'en terminer le montage. Oeuvre posthume donc, adaptation enfiévrée d'un roman inadaptable de Jean Genet, qui causa un scandale imbécile à sa sortie : l'affiche fut censurée, la tour en forme de phallus en majesté sur laquelle s'adosse le matelot étant remplacée par un mur ordinaire qui ne bandait pas… Fort heureusement, Carlotta Films a repris l'illustration originale pour la réédition du film…

« Each man kills the thing he loves » : des paroles signées Oscar Wilde, et une musique de Peer Raben, qu’interprète Lysiane (Jeanne Moreau), la patronne en dentelle d'un bar louche de Brest : « La Féria ». Son amant a un jumeau : Querelle. Il est marin et vient de débarquer à Brest. Lysiane se sent de trop dans leur relation qu’elle perçoit comme fusionnelle. Petite frappe, assassin et néanmoins figure christique, Querelle exerce un charme qui dévaste le capitaine de son bateau, attire le mari de Lysiane et cause la perte d’un ouvrier polonais de Brest, Gil…
Dans cette transposition érotique et mystique de la misère des prolétaires de l’ombre – autant inspirée semble-t-il par Brecht que par Genet – Fassbinder magnifie le désir homosexuel, jusqu’à atteindre des sommets de kitsch… Saturant de couleurs orangées un Brest mythique et n’épargnant aucun détail cru de la violence des rapports humain, ainsi que de leur inanité, le réalisateur choque encore et encore. C’est plus par le texte emprunté à Genet que par ses images s’imbriquant en miroir que Fassbinder rend son Querelle incroyablement bestial. Et le spectateur, ébranlé par des phrases à la fois candides et brutales telles que : « je retrousse les manches de mon pyjama pour me branler pour qu’elles ne me gênent pas, ce simple geste fait de moi un homme », se trouve plongé dans un univers fascinant où les pécheurs et les traîtres sont les vrais accoucheurs de la rédemption.
(merci à femmedecendres.com)