LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

CINÉ TRICO'THÉ
    Prochain CINÉ TRICO’THÉ, le samedi 2 décembre pour la séance de AU REVOIR LA-HAUT à 13h50. Retrouvons-nous dans le hall après la projection du film, pour en discuter autour d’un thé et … tricoter ! Disons vers 15h40 !... Lire CINÉ TRICO'THÉ...

APPEL À PARTICIPATION
À force de tricoter bien au chaud, en papotant au ciné, un projet est né :  l’envie de réaliser un ouvrage collectif, de petits carrés d’environ 10cm x10cm, cousus les uns aux autres pour former des couvertures. Que nous enverrons à l’Auberge des migrants, à Calais. L’hiver approche – plus r...

DEAD ZONE

David CRONENBERG - USA/Canada 1983 1h43mn VOSTF - avec Christopher Walken, Brooke Adams, Herbert Lom, Martin Sheen... Scénario de Jeffrey Boam, d’après le roman de Stephen King. COPIE NEUVE.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DEAD ZONERéussite majeure du maître canadien, Dead Zone est par ailleurs l’une des meilleures adaptations de Stephen King à l’écran, avec Carrie de Brian De Palma et Stand by me de Rob Reiner (le Shining de Kubrick est évidemment hors concours).

Johnny Smith, professeur de littérature sans histoire dans une petite ville de province, se réveille… Pas de quoi faire démarrer un scénario, me direz-vous. Sauf que son sommeil a duré 5 ans ! 5 ans de coma suite à un terrible accident de voiture.
Sa carcasse brisée, sa vie ravagée, sa petite amie mariée, il ne demande rien d’autre que de survivre à sa douleur, mais le sort va lui allouer un tout autre destin : il découvre avec effroi qu’il a le pouvoir de lire le passé aussi bien que l’avenir des personnes qu’il côtoie. Ce sont de véritables transes qui le saisissent, sans prévenir, sans qu’il puisse les contrôler : des visions, le plus souvent terribles, se matérialisent sous ses yeux, et le laissent épuisé, vidé de ses forces…
Cronenberg s’attache tout d’abord à nous rendre crédibles les prémonitions du héros, avant de faire basculer son film dans les interrogations morales puis l’angoisse la plus absolue. Une angoisse fondamentale qui touche au futur de l’humanité, et qui pose la question du droit ou du devoir de modifier le cours de l’histoire…
La grande force de Dead Zone est de laisser de côté tous les effets faciles du cinéma fantastique pour adopter le parti pris du réalisme distancié et de l’émotion retenue.
Christopher Walken est génial, en homme déchiré par des pouvoirs qui sont au-delà de l’humain.