LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Utopia à la radio, en modulations de fréquences et sur le web
Utopia est régulièrement invité par FM Plus et Béatrice Malige à parler de la programmation, de l’animation, bref : de ce qui fait l’actualité de ce cinéma à la lisière de Montpellier. On peut écouter les émissions en direct en réglant sa radio sur 91 MégaHz ou en ballado-diffusion - bien pratiq...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

CINÉ TRICO'THÉ
    Prochain CINÉ TRICO’THÉ, le samedi 6 janvier pour la séance de LES GARDIENNES à 14h15. Retrouvons-nous dans le hall après la projection du film, pour en discuter autour d’un thé et … tricoter ! Disons vers 16h30 !... Lire CINÉ TRICO'THÉ...

ATTENTION ! Seulement 1 séance par semaine, le samedi !

UNE SUITE QUI DÉRANGE : LE TEMPS DE L'ACTION

Bonni COHEN et Jon SHENK - documentaire USA 2017 1h38mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

UNE SUITE QUI DÉRANGE : LE TEMPS DE L'ACTIONDix ans après Une vérité qui dérange, le temps n’est plus celui des constats mais celui des combats. La planète part à vau l’au ? Elle se réchauffe ? Impossible de baisser les bras ! Soyons plus chauds que le climat ! Al Gore, l’ancien candidat démocrate à la présidence américaine, continue inlassablement de sillonner le monde, d’analyser, d’alerter. C’est une véritable armée non violente qu’il forme dans son sillage. À tous il donne des munitions à base de réflexion, de statistiques, de mots. C’est une guerre idéologique avant tout qu’il faut gagner pour convaincre chacun d’agir à son niveau et secouer le cocotier des gouvernements, aller à l’encontre des intérêts mesquins des puissants, des faiseurs de fric. Tout n’est pas gagné, mais quand ça réussit on se dit que ça valait le coup !

Ça commence par de petites prises de consciences citoyennes qui mettent du baume au cœur, ça continue par ces villes qui adoptent des comportements vertueux : zéro déchets, énergie positive… Parfois une directive européenne laisse espérer une brise d’air frais. Mais surtout en dix ans le discours général a changé. La vapeur s’est inversée. Ce ne sont plus ceux qui parlent du réchauffement climatique qui passent pour des illuminés, mais ceux qui le nient. Reste à convaincre encore les irréductibles qui s’en réjouissent et que l’idée de pouvoir cultiver des ananas en Bretagne émoustille… Mais là, que voulez-vous, il faudra qu’on se fasse une raison : un jour on les expédiera sur Mars pour qu’ils y élèvent des huîtres !