LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

CINÉ TRICO'THÉ
    Prochain CINÉ TRICO’THÉ, le samedi 2 décembre pour la séance de AU REVOIR LA-HAUT à 13h50. Retrouvons-nous dans le hall après la projection du film, pour en discuter autour d’un thé et … tricoter ! Disons vers 15h40 !... Lire CINÉ TRICO'THÉ...

APPEL À PARTICIPATION
À force de tricoter bien au chaud, en papotant au ciné, un projet est né :  l’envie de réaliser un ouvrage collectif, de petits carrés d’environ 10cm x10cm, cousus les uns aux autres pour former des couvertures. Que nous enverrons à l’Auberge des migrants, à Calais. L’hiver approche – plus r...

Séance unique mercredi 13 décembre à 20h
proposée par l'association Arrêt du nucléaire 34 et le collectif Stop armes nucléaires 34, suivie d'un débat avec Elisabeth Leuvrey, la réalisatrice et de Patrick Bouveret, co-fondateur et directeur de l'Observatoire des armements.

AT(H)OME

Elisabeth Leuvrey - documentaire France 2013 53mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

AT(H)OMEL’essai Béryl, initié par l’armée française en 1962 suite à des accords secrets, causa le plus grave accident nucléaire du Sahara. Ce fut l’un des treize essais nucléaires français opérés de 1961 à 1966 en accord avec le gouvernement algérien. Entamés avant la fin de la guerre d’Algérie dans le Sahara algérien puis dans le Hoggar, ils portaient des noms scandaleusement poétiques. Ainsi, Gerboise bleue, Opale, Pollen, Topaze… sont les avatars de l’inconscience – ou du cynisme – qui, aux dépens des populations locales, conduisit la France à développer un programme nucléaire militaire et civil agressif.
Sur les traces recueillies dans le désert par le photographe Bruno Hadjih, le film d’Élisabeth Leuvrey fait le lien entre un passé et un présent communs à la France et à l’Algérie : un passé recomposé au fil d’un montage fluide, alternant témoignages des habitant-e-s du désert et silence des paysages, séquences filmées et photographies ; un présent irradié – devenu intemporel – celui de notre condition nucléaire.

« Voilà un film important et magnifique sur un sujet méconnu. La réalisatrice s’appuie essentiellement sur la parole du photographe d’abord, puis des rescapés habitant les villages voisins. Il faut les appeler rescapés car nombre d’entre eux sont morts suite à ces essais nucléaires, dont la France ne sort pas grandie. Le film rend également bien compte du fait que ces sites sont irradiés pour des milliers d’années. Le plus terrible étant que des vestiges irradiés ont été ramenés par les Algériens envoyés dans ces camps et déplacés sur le territoire. » (G.D.)

Patrice Bouveret interviendra le 14 décembre à 18h à l'Espace Martin Luther-King (27, bd Louis Blanc, Montpellier) sur le thème de la coopération militaire et sécuritaire entre la France et Israël, à l'invitation de l'AFPS 34

Co-fondateur et directeur de l’Observatoire des armements, responsable de La Lettre de Damoclès et de la lettre d’information parlementaire Désarmement et non-prolifération nucléaire. Il est co-auteur notamment de Qui arme Israël et le Hamas ?(GRIP/Observatoire des armements, 2009) et coordinateur de Exigez !Un désarmement nucléaire total avec Stéphane Hessel et Albert Jacquard (Stock, avril 2012).