LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CINÉ TRICO'THÉ
    Le prochain CINÉ TRICO’THÉ sera le samedi 3 mars pour la séance de LA DOULEUR à 13h45.Retrouvons-nous dans le hall après la projection du film, pour en discuter autour d’un thé et … tricoter ! Disons vers 15h30 !https://www.facebook.com/events/219803155259351/Le projet “des petits carrés” es...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Le cinéma français pète la forme! (Paraît-il…)
Résolument positif, comme chaque année, le communiqué de la ministre de la culture vient de sortir, relayé par les médias unanimes qui se congratulent béatement : Youpie ! Tout va bien pour la France en marche ! 209 millions de tickets vendus, soit à peine 4 millions de moins que l’an dernier et...

Séance unique jeudi 15 février à 20h, proposée par Languedoc-Roussillon Cinéma, suivie d'une rencontre avec Elvira Diaz, la réalisatrice et Sergio Viera, un des protagonistes du film.
La projection sera également suivie d'un concert de René Lagos-Diaz, guitariste et compositeur de la musique du film, sur des photographies du Chili prises par Jean-Luc Fauquier.

EL PATIO

Elvira Diaz - documentaire France/Chili 2016 1h22mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

EL PATIODans le Cimetière Général de Santiago du Chili, les fossoyeurs accomplissent leurs tâches quotidiennes, préparant les enterrements, accueillant les familles, prenant soin des tombes. C’est une ville dans la ville. Sous la terre, de nombreux « N.N. » (anonymes), victimes de la répression de Pinochet, reposent encore en secret.
Pendant des mois, au lendemain du coup d'Etat, Lelo, Perejil et Rogelio firent partie de l'équipe réquisitionnée par la junte pour ensevelir clandestinement des centaines de « desaparecidos » dans le Patio 29, le secteur le plus reculé du cimetière.
Pendant 40 ans, ils ont gardé leurs souvenirs tourmentés pour eux-mêmes. Mais aujourd’hui, au crépuscule de leur vie, alors que les familles des « N.N. » réclament toujours justice, ils ont choisi de partager leur histoire avec Sergio, le plus jeune des fossoyeurs.

Elvira Diaz est fille de réfugié politique chilien. Durant sa jeunesse, elle ne connait le Chili que par les récits et les chansons familiales qui ont bercé toutes ces années.
A 26 ans, décision est prise de partir là-bas pour la première fois « Il était important pour moi de me faire raconter les raisons de cet exil et je voulais archiver le récit de cette fracture avec un film ». Elle filme son oncle Porfirio dans un premier film Y Volveré en 2013.
La même année sort son deuxième film Victor Jara N°2547. Et c’est à l’occasion de ce tournage qu’elle fait connaissance de Lelo, Perejil, Rogelio et Sergio les fossoyeurs du Patio 29 au cimetière de Santiago du Chili.
Les films de Elvira Diaz tissent un lien simple et digne entre l’histoire chilienne marquée par la dictature et sa propre histoire familiale. Aucune nostalgie ni pathos dans son travail, juste la volonté d’écouter et de comprendre.