LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

"Un sale métier" à voir sur Mediapart
UN SALE METIER, c’est le titre (emprunté au Voleur de Georges Darien) d’un très chouette film réalisé par Pascal Catheland il y a quelques années, qui est visible en accès libre sur le site de Mediapart pendant une semaine à partir du 26 avril 2020 : Un sale métier / Mediapart. La présentation d...

LES GRANDS VOISINS, LA CITE REVEE
LES GRANDS VOISINS et Utopia Sainte Bernadette à MontpellierUne fois n’est pas coutume, à la suite de nos amis d’Utopia Tournefeuille, nous nous essayons à partager avec vous un film, LES GRANDS VOISINS - et de profiter autant que possible de ce moment pour discuter, ensemble, avec d’autres. San...

La Lettre de Wajdi Mouawad
“Nogent-sur-Marne, le 12 avril 2020Mon cher petit garçon, T’écrire ces quatre mots me bouleverse. Ils rendent si réel l’homme que tu es, en cet aujourd’hui qui est le tien, quand, dans celui qui est le mien, tu n’es encore qu’un enfant. Cette lettre je l’adresse donc à l’homme que tu n’es pas en...

MARDI 23 OCTOBRE À 20H30 – dans le cadre de 40e Cinemed AVANT-PREMIÈRE EN PARTENARIAT AVEC LE COLLECTIF « CLICHÉ(E)S », PROPOSÉ PAR L.O.O.M. ET GAY.KITSCH.CAMP

DIAMANTINO

Écrit et réalisé par Gabriel ABRANTES et Daniel SCHMIDT - Portugal / Brésil 2018 1h32mn VOSTF - avec Carloto Cotta, Cleo Tavares, Anabela Moreira...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DIAMANTINOStar du foot, Mozart du ballon rond, Diamantino tient dans ses pieds la victoire du Portugal en Coupe du Monde. Le stade s'embrase. Il va tirer un penalty. Il prend son élan. Il tire… et c'est le début d'un long voyage initiatique et d'une aventure cocasse aux multiples rebondissements.

Sapristi ! Voilà un film bien étrange. Un film drôle et déconcertant, qui, sous ses faux-airs de comédie d'espionnage queer frapadingue, malgré l'étalage décomplexé de son attirail de série Z sous ecstasy aux lisières de la nanarditude ravie, parvient à nous émouvoir des vicissitudes que traverse un pauvre petit garçon riche, footballeur génial (!), puceau (!!), sculptural (!!!), que de vilaines personnes mal intentionnées tentent d'utiliser afin d'asseoir leur domination sur les esprits et devenir, en gros, maîtres de monde. Mieux : en mêlant satire, thriller, science-fiction et conte de fées, avec un soupçon d'érotisme de bon aloi, le film brasse mine de rien, si ce n'est subtilement, les enjeux sociétaux et les maux du monde contemporain - crise des migrants, résurgences néo-fascistes, expérimentations génétiques, blanchiment d'argent, questions de genre et de sexualité…

Un premier film ambitieux qui, derrière la critique du star system, nous donne peut-être des clefs quant au chaos qui nous assiège.