LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

À vos aiguilles !
L’an passé nous vous avions mis à contribution pour tricoter ou crocheter des petits carrés de 10x10cm, une fois assemblés, ils ont formé des couvertures que nous avons envoyé à l’Auberge des Migrants de Calais. p { margin-bottom: 0.21cm; } Cette année nous continuons notre partenaria...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Nouveautés Vidéo en Poche
Il y a du nouveau sur Vidéo en Poche ! Nous sommes très heureux de vous annoncer l’entrée au catalogue du film 120 battements par minute de Robin Campillo ainsi que de Jeanette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont. Le principe est toujours le même, venez avec votre clé USB ou votre dis...

PRINCE DES TÉNÈBRES

(Prince of darkness) John CARPENTER - USA 1987 1h37mn VOSTF - avec Donald Pleasence, Jameson Parker, Victor Wong, Lisa Blount... Scénario de John Carpenter (crédité Martin Quatermass). Musique de John Carpenter et Alan Howarth.
Interdit aux moins de 12 ans

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

PRINCE DES TÉNÈBRESÀ la demande d’un prêtre (le père Loomis, Donald Pleasence retrouve le nom de son personnage de psychiatre dans Halloween), un groupe de scientifiques vient étudier un mystérieux cylindre de verre enfermé dans la crypte d’une église de la banlieue de Los Angeles.
Au cours de leurs recherches, les scientifiques comprennent qu’ils se trouvent devant un processus irréversible dont le but est l’avènement du Mal…

« La recette a déjà été testée et approuvée par John Carpenter (avec Assaut et Fog, notamment) : dans un lieu clos, le Bien et le Mal se chamaillent. Le Mal est costaud, imaginatif et protéiforme. Le Bien tombe dans tous les pièges. Qui va l’emporter ? L’intrigue pique à L’Exorciste et aux classiques de Terence Fisher, mais ce sont les effets, le rythme et la composition de l’image qui intéressent Carpenter. Avec son talent habituel, il fait monter l’angoisse, rend le huis clos palpable et oppressant… » (A. Ferenczi, Télérama)