LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

À vos aiguilles !
L’an passé nous vous avions mis à contribution pour tricoter ou crocheter des petits carrés de 10x10cm, une fois assemblés, ils ont formé des couvertures que nous avons envoyé à l’Auberge des Migrants de Calais. p { margin-bottom: 0.21cm; } Cette année nous continuons notre partenaria...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Nouveautés Vidéo en Poche
Il y a du nouveau sur Vidéo en Poche ! Nous sommes très heureux de vous annoncer l’entrée au catalogue du film 120 battements par minute de Robin Campillo ainsi que de Jeanette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont. Le principe est toujours le même, venez avec votre clé USB ou votre dis...

INVASION LOS ANGELES

(They live !) John CARPENTER - USA 1988 1h33mn VOSTF - avec Roddy Piper, Keith David, Meg Foster, George « Buck » Flower, Raymond Saint-Jacques... Scénario de John Carpenter (crédité Frank Armitage). Musique de John Carpenter et Alan Howarth.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

INVASION LOS ANGELESChômeur, John Nada débarque à Los Angeles et trouve un boulot d'ouvrier du bâtiment en même temps qu'un toit à Justice Ville, le bidonville qui sert de refuge à la main d'œuvre du chantier. Non loin de là, il remarque un bâtiment où un groupe d'hommes s'active discrètement. Intrigué, il y découvre une fabrique de lunettes noires dont il vole une paire. Dans la rue, il les essaie et voit, à travers les verres fumés, un monde effrayant, peuplé de yuppies au visage écorché vif, balisé par des panneaux publicitaires prônant la consommation à outrance et la soumission absolue. They live ! Ils sont vivants et ils nous asservissent…

Sous ses allures de série B faussement basique, avec scène de baston poussée jusqu'à l'absurde, Invasion Los Angeles est le film le plus clairement politique de Carpenter, une charge radicale contre l'Amérique de Reagan gavée à force de consommer, abrutie par des médias manipulateurs, injuste, corrompue, fliquée, en un mot détestable. Qui aura le talent et le courage d'être le Carpenter de l'époque Trump ?