UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

Loi « sécurité globale » : « un outil pour permettre aux forces de l’ordre de cacher leurs dérapages »
Lu dans le journal Le Monde https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/11/05/loi-securite-globale-un-outil-pour-permettre-aux-forces-de-l-ordre-de-cacher-leurs-derapages_6058574_1653578.htmlJournalistes indépendants, collectifs, associations et syndicats se mobilisent contre un texte qu’...

Séance le vendredi 21 janvier à 20h en présence du réalisateur Jean-Baptiste Thoret, essayiste et historien du cinéma. (4 projections supplémentaires les 23, 25, 26 et 30 janvier).

MICHAEL CIMINO, UN MIRAGE AMÉRICAIN

Jean-Baptiste THORET - documentaire France 2021 2h10mn VOSTF - avec John Savage, Tommy Fitzgerald, Quentin Tarantino, Oliver Stone...

Du 19/01/22 au 01/02/22

MICHAEL CIMINO, UN MIRAGE AMÉRICAIN« Faire du cinéma, c’est inventer une nostalgie pour un passé qui n’a jamais existé » a écrit un jour Michael Cimino. Il s’est éteint le 2 juillet 2016, à l’âge de 77 ans après avoir passé 20 ans à rêver des films qui n’ont jamais vu le jour.

Mingo Junction, Ohio, 1977. Dans cette bourgade sidérurgique, Michael Cimino tourne Voyage au bout de l’enfer, film au succès critique et public qui le consacre. Quarante-trois ans plus tard, Jean-Baptiste Thoret y pose sa caméra à la rencontre de ses habitants qui ont participé à l’authenticité d’un film pensé en partie comme un home movie. Nous les retrouvons, non sans émotion, comme si une suite nous racontait l’évolution des personnages des décennies après.
Prenant ensuite la route de l’Ouest, le documentaire invoque l’esprit du cinéaste – le spectre de l’œuvre de John Ford est aussi présent, forcément – par les trajets en voiture ainsi que les paysages naturels symboliques et fondateurs de sa filmographie. À l’instar de We blew it, une des précédentes réalisations de Jean-Baptiste Thoret, nous partons à la redécouverte d’une certaine idée de l’Amérique et de ce qu’il en reste aujourd’hui. À partir de conversations datant de 2010, on écoute un Michael Cimino vieillissant, qu’on imagine encore hanté par l’échec de La Porte du Paradis. Il nous guide le long de ce voyage, revenant sur ses intentions, son parcours, ses projets inachevés et ses doutes. Sa voix rauque traverse ces espaces, comme un fantôme n’ayant pas quitté son territoire.
Divers collaborateurs sont interviewés et complètent le portrait complexe d’un cinéaste à part dont la liberté faisait sa force artistique mais peut-être aussi sa faiblesse au sein des studios. Les témoignages sont sans complaisance mais toujours avec une fascination infaillible : le mirage Michael Cimino durera toujours.