UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

Loi « sécurité globale » : « un outil pour permettre aux forces de l’ordre de cacher leurs dérapages »
Lu dans le journal Le Monde https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/11/05/loi-securite-globale-un-outil-pour-permettre-aux-forces-de-l-ordre-de-cacher-leurs-derapages_6058574_1653578.htmlJournalistes indépendants, collectifs, associations et syndicats se mobilisent contre un texte qu’...

DOUBLE DESTINÉE

(La Otra) Roberto Gavaldón - Mexique 1946 1h38mn VOSTF - avec Dolores Del Rio, Agustin Irusta, Victor Junco, José Baviera... Scénario de José Revueltas et Roberto Gavaldon, d’après le roman de Rian James.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DOUBLE DESTINÉEMaria, une employée sans le sou, assassine sa sœur jumelle, Magdalena, une riche bourgeoise récemment veuve, pour profiter ainsi de l’immense fortune dont elle vient d’hériter…

Dans ce grand mélodrame noir, Gavaldon fait appel à Dolores Del Río pour le rôle principal, une actrice formée comme lui dans le Hollywood du muet… Il s’agit ici d’un suspense, avec un crime passionnel, auquel participent des sœurs jumelles jouées par la même comédienne.
Dans ce film, photographié de manière magistrale par Alex Phillips, qui saisit avec bonheur la perversité glamour dans le visage de la double protagoniste, Gavaldon se situe à contre-courant des trames routinières et des dénouements optimistes du mélodrame traditionnel. (Carlos Bonfil)