UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

Loi « sécurité globale » : « un outil pour permettre aux forces de l’ordre de cacher leurs dérapages »
Lu dans le journal Le Monde https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/11/05/loi-securite-globale-un-outil-pour-permettre-aux-forces-de-l-ordre-de-cacher-leurs-derapages_6058574_1653578.htmlJournalistes indépendants, collectifs, associations et syndicats se mobilisent contre un texte qu’...

DEUX SOUS D’ESPOIR

(Due soldi di speranza) Renato CASTELLANI - Italie 1952 1h50mn VOSTF - Scénario de Renato Castellani, Titina De Filippo et Ettore Maria Margadonna.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DEUX SOUS D’ESPOIRMalgré sa Palme d’Or au Festival de Cannes 1952 (ex-æquo avec Othello d’Orson Welles), ce merveilleux film est tombé, en même temps que son réalisateur, dans un injuste oubli des limbes duquel il est urgent de le sortir !
Deux sous d’espoir dépeint l’Italie du Sud, ses habitants et le chômage omniprésent. Si ce dernier, plus qu’un simple contexte, est un personnage à part entière de la narration, il laisse pour autant place à l’optimisme et à la fantaisie, dans un récit truffé de rebondissements, de gags, de personnages exubérants et bavards. Construit en tableaux, le film est drôle et tendre mais n’hésite pas à montrer la vie telle qu’elle est ; si le ton n’est pas révolté, la misère des campagnes italiennes a rarement été aussi fidèlement restituée.
Entre la description lucide et précise d’une région, d’une situation, d’une époque et le Roméo et Juliette napolitain, Deux sous d’espoir atteint une forme de vérité, de naturel, qui emportent et enthousiasment; c’est un chant de gaieté dans le désespoir.