UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de la...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

ERNEST ET CÉLESTINE, le voyage en Charabie

Julien CHHENG et Jean-Christophe ROGER - film d'animation France 2022 1h19mn - D’après les albums de Gabrielle Vincent. Pour les enfants à partir de 6 ans. Pour toute la famille (sans exception !).

Du 04/01/23 au 31/01/23

ERNEST ET CÉLESTINE, le voyage en CharabieEn avant la musique ! Sortez les trompettes, envoyez la fanfare, Ernest et Célestine sont de retour et ça balance du tonnerre. Quel bonheur de retrouver la petite souris la plus malicieuse et l’ours bougon le plus attachant qu’on puisse voir au cinéma pour une nouvelle aventure en grand format, 10 ans pile poil après le premier opus. Il y avait bien eu en 2016 un programme composé des courts-métrages créés pour la télévision, mais rien de comparable. Nous avons ici un vrai film d’animation concocté et pensé pour le cinéma avec un scénario remarquable, plein d’humanité et d’humour, une bande-son qui dépote et un univers visuel doux et poétique comme on les aime. Après Le Petit Nicolas, après Le Pharaon, le sauvage et la princesse, le cinéma d’animation français est une fois de plus à la fête ! Et les enfants, avec, évidemment !



C’est la fin de l’hiver, Ernest sort de son long sommeil et comme à son habitude, il est… ronchonchon. La raison : il a beau retourner toute la maisonnée, il n’y a plus rien à se mettre sous la dent et un ours affamé, c’est loin d’être une partie de plaisir, Ernestine en sait quelque chose ! Qu’à cela ne tienne dit la petite souris, il suffit de retrouver leurs bonnes habitudes et de reprendre du service : jouer de la musique et gagner quelque sous ! Mais patatras, voilà que le violon d’Ernest est cassé, et pas qu’un peu…
Une seule solution : aller trouver le fabricant de violon, qui seul pourra le réparer. Mais c’est qu’il n’habite pas tout à fait la porte à-côté : il tient boutique en Charabie. C’est loin la Charabie, et c’est le pays d’Ernest, qu’il a quitté il y a bien des années et qu’il ne semble pas franchement impatient de retrouver…
Il faut dire que sous ses allures de pays bien sympathique et coloré où tous les ours semblent vivre en paix et en harmonie, se cache en réalité un régime tout ce qu’il y a d’autoritaire… La devise de la Charabie : « C’est comme ça et pas autrement »… tout un programme ! Un programme qui ne laisse bien entendu aucune place à la musique et traque tous les musiciens comme s’ils étaient des dangers publics !

Vous imaginez bien que la suite sera rocambolesque et très animée pour nos deux amis, bien décidés à faire triompher la folie douce, la poésie, la joie et ce précieux souffle de liberté sans lesquels la vie perd toute sa saveur.
Réunir dans un même récit l’intelligence du propos (la liberté et ses privations, la résistance, la désobéissance civile) et la fantaisie d’une aventure pour toute la famille : le pari est relevé haut la patte !
Alors ne ratez surtout pas ce moment de bonheur, venez en famille, venez avec vos classes, avant les vacances, pendant les vacances, avant les cadeaux, après la bûche…