Loading

MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,5€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GRILLE QUE VOUS NE TROUVEREZ PAS DANS LA GAZETTE
LA GRILLE QUE VOUS NE TROUVEREZ PAS DANS LA GAZETTE 242 :LE LIEN VERS LE PDF GRILLE DU 26-02... Lire LA GRILLE QUE VOUS NE TROUVEREZ PAS DANS LA GAZETTE...

Viramundo, un voyage musical avec Gilberto Gil
Du 17 avril au 7 mai en Vidéo en Poche, en avant-première, pour 5€ et en HD ! (voir la page de présentation du film) Une expérience européenne (The Tide Experiment) va proposer une sortie quasi simultanée en salles et en vidéo dans dix territoires européens : ça n’a l’air de ri...

Veolia attaque Water makes money !
Le 14 février 2013 s’ouvre à Paris le procès en diffamation intenté par Veolia contre le film Water makes money qui osait parler en 2010 des pratiques des multinationales de l’eau. Sur le banc des accusés, l’association La mare aux canards qui a distribué le film en France, et Jean-Luc Touly, a...

Les nouveaux films en Vidéo en Poche, et très bientôt… WOUF !
Les nouveaux chiens de garde sera disponible dès le 4 décembre (en HD) : venez au ciné remplir une clé USB avec des films Vidéo en Poche, il y en a pour tous les goûts et les âges. 5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible, la résolution minimale étant celle d’un DVD. Vous pouve...

La toile des lecteurs : Le rendez-vous CINÉ-LITTÉRAIRE proposé par la librairie
LETTRE ET MERVEILLES. Le principe : un(e) écrivain, romancier(ère), essayiste, auteur de BD nous fait partager un film de son choix.
LA SÉANCE DU JEUDI 15 NOVEMBRE à 20h30 à Utopia Pontoise sera suivie d’une rencontre avec l’écrivain haïtien Makenzy Orcel pour son livre «Les Immortelles» ( Edition Zulma )

LA SOIF DU MAL

(touch of evil) Ecrit et réalisé par Orson WELLES - USA 1958 1h51mn VOSTF - avec Charlton Heston, Orson Welles, Janet Leigh, Marlene Dietrich... Restaurée d’après les écrits de Welles.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA SOIF DU MALAu départ, ce n’aurait pu être qu’un petit film de série noire, comme les grands studios en tournaient à la chaîne. Deux policiers rivaux qui enquêtent pour arriver à coincer un assassin minable. Et puis, comme Zorro, Welles est arrivé. Exécré par Hollywood, il fut imposé aux producteurs par Charlton Heston, vedette du film, très influente parce que très populaire.
De ce film de série adapté d’un roman qu’il refusa même de lire, Orson Welles a fait une oeuvre maîtresse, grandiose, vénéneuse.

« Si je me suis attribué le rôle de cette canaille, dit-il, c’est que mon aspect physique actuel d’homme-montagne me prédispose à cet emploi »... Maquillé à en être méconnaissable, grossi à l’excès, crasseux au physique comme au moral, il est le policier américain Hank Quilan, dont la spécialité est de fabriquer des preuves contre ceux qu’il suspecte. Par le truquage et l’injustice, il se fait fort de servir la Justice. Infect ? Assurément. Là où ça se complique, c’est qu’il a souvent raison.
Dans le film, il s’oppose à un policier mexicain intègre qui exècre les méthodes crapuleuses de Quilan, et va les contrer par tous les moyens. Les deux hommes recherchent celui qui a placé une bombe à retardement dans l’auto d’un homme d’affaires important. Et si les deux flics sont obligés de cohabiter, c’est que le grand boum s’est produit à l’endroit exact de la frontière américano-mexicaine (c’est sur cette séquence d’anthologie que s’ouvre le film : pas question d’arriver en retard!).
La lutte entre les deux policiers est l’élément central du film, où tous les autres personnages sont les pions d’un jeu d’échecs aux règles incertaines. Par le machiavélisme de Quinlan et la rigueur de Vargas, le flic mexicain, La Soif du mal atteint la dimension d’une tragédie truquée, biaisée. Trouble jusqu’à la moëlle, jusqu’à la conclusion, superbe d’ambiguïté.

A noter aussi : la présence de Janet Leigh, future assassinée sous la douche hitchcockienne de Psychose, et celle de Marlene Dietrich, impériale en vieille copine déglinguée de Quinlan.

Les Immortelles est le premier roman de Makenzy Orcel, jeune auteur de poésie haïtien.
A travers un témoignage poignant, Makenzy Orcel décrit le drame du tremblement de terre qui a ravagé sa ville, Port-au-Prince et qui laisse encore de nombreux stigmates.
C’est au cours d’un compromis entre un écrivain et une prostituée que se raconte le drame qui a eu lieu il y a tout juste deux ans. Makenzy Orcel dépeint une tragédie des temps modernes avec beaucoup de force. Un récit apocalyptique qui promet un débat passionnant.