Loading

MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,5€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE DE RENTRÉE - DU 19 AOÛT AU 22 SEPTEMBRE - À TÉLÉCHARGER
EN ATTENDANT LA RÉOUVERTURE DES SALLES LE 19 AOÛT télécharger la gazette de rentrée ( du 19/08 au 22/09) Cliquer sur l’image... Lire LA GAZETTE DE RENTRÉE - DU 19 AOÛT AU 22 SEPTEMBRE - À TÉLÉCHARGER...

FERMETURE ESTIVALE DU 29 JUILLET AU 18 AOÛT
ON SE RETROUVE AVEC PLEINS DE NOUVEAUX FILMS LE MERCREDI 19 AOÛT À PARTIR DE 14H D’ICI LÀ ON VOUS SOUHAITE DE BONNES VACANCES... Lire FERMETURE ESTIVALE DU 29 JUILLET AU 18 AOÛT...

LE DÉMANTÈLEMENT DE LA CULTURE EST EN MARCHE : SIMONE SIGNORET À CONFLANS STE-HONORINE C'EST FINI
Nous vous informons que l’association Conseil d’animation cessera, à compter du 30 juin 2015, d’assurer la gestion et la programmation des prochaines saisons artistiques et culturelles du Théâtre Simone Signoret de Conflans-Sainte-Honorine. ASSOCIATION CONSEIL D’ANIMATION / THEATRE SIMONE SIGNORE...

LA GAZETTE UTOPIA À TÉLÉCHARGER N°254
La nouvelle gazette : programme du 24 juin au 28 juillet 2015. Cliquez sur l’image... Lire LA GAZETTE UTOPIA À TÉLÉCHARGER N°254...

LE MÉDECIN DE FAMILLE

(WAKOLDA) Lucia PUENZO - Argentine 2013 1h33mn VOSTF - avec Alex Brendemühl, Natalia Oreiro, Diego Peretti, Florencia Bado... Scénario de Lucia Puenzo d'après son roman, Wakolda (Éd. Stock).

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE MÉDECIN DE FAMILLENous sommes en Patagonie au début des années 60. Sur une route qui mène à la ville de Bariloche, Enzo, sa femme Eva et ses trois enfants prennent dans leur voiture un homme distingué d'origine allemande, tout juste arrivé dans la région. Enzo, par ailleurs créateur de poupées artisanales, vient d'ouvrir un hôtel en bordure du grandiose Lac Nahuel Huapi. Et l'étrange étranger, qui se présente sous le nom de Hector Gregor, demande d'en devenir le premier client. Il y prend donc pension, qu'il règle rubis sur l'ongle…
Très vite il apprend à ses hôtes qu'il est médecin et propose d'ailleurs de prescrire un traitement à Lilith, la jeune fille d'Enzo et d'Eva : à douze ans, elle est très chétive et semble bien souffrir de carences qui entravent sa croissance… Le Docteur Gregor inspire respect et confiance, il est d'une politesse exquise, fait preuve d'un parfait savoir vivre, et a toutes les apparences d'un scientifique pointilleux, consignant dans des carnets, force croquis à l'appui, des observations détaillées sur les enfants et leur évolution…

On ne vous dira rien de plus de l'intrigue – on vous conseille même d'éviter de lire ou d'écouter les critiques, qui risquent d'être moins discrets et de vous gâcher le suspense – sinon qu'elle devient de plus en plus palpitante et inquiétante, d'autant plus qu'elle est essentiellement racontée à travers le regard d'une enfant. La réalisatrice Lucia Puenzo (nous avions beaucoup aimé son premier film, XXY, portrait sensible d'une jeune hermaphrodite) nous donne une vision fascinante d'une Amérique du Sud marquée par l'emprise des dictatures, gangrenée par ses sympathies envers les anciens nazis qui s'y sont réfugiés. C'est ainsi qu'on découvre à Bariloche cette communauté d'immigrés allemands qui vit ouvertement dans la nostalgie du Reich et dans la perpétuation de son idéologie, qui contamine jusqu'à l'éducation délivrée aux enfants (on se souvient de la tristement célèbre Colonia Dignidad, enclave nazie au Chili qui perdura jusqu'à la fin de Pinochet).

L'ambiance est d'autant plus impressionnante que l'action se déroule dans les magnifiques paysages montagneux du Sud des Andes, qui pourraient presque, si on oubliait dans quel hémisphère nous nous trouvons, évoquer les environs de Berchtesgaden… La force du film tient aussi à son duo d'acteurs, l'impénétrable Alex Brendemühl, ogre chic et bien élevé, tout en douceur et violence feutrée, et la jeune Florencia Bado, qui incarne à la perfection, entre enfance et adolescence, l'innocence et la pureté autant que l'attirance irrépressible pour l'inconnu démoniaque.