MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 277 (DU 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2018 ) À TÉLÉCHARGER
 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 277 (DU 24 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2018 ) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA - N°276 ( DU 13 DÉCEMBRE 2017 AU 23 JANVIER 2018) À TÉLÉCHARGER
couv-276.jpg, déc. 2017 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°276 ( DU 13 DÉCEMBRE 2017 AU 23 JANVIER 2018) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA - N°275 ( DU 1ER NOVEMBRE AU 12 DÉCEMBRE 2017) À TÉLÉCHARGER
COUV-275.jpg, oct. 2017 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°275 ( DU 1ER NOVEMBRE AU 12 DÉCEMBRE 2017) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA - N°274 ( DU 27 SEPTEMBRE AU 31 OCTOBRE 2017) À TÉLÉCHARGER
Couv-274.jpg, sept. 2017 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°274 ( DU 27 SEPTEMBRE AU 31 OCTOBRE 2017) À TÉLÉCHARGER...

CADET D’EAU DOUCE

(Steamboat Bill Jr) Buster KEATON et Charles RIESNER - USA 1928 1h10mn - avec Buster Keaton, Tom McGuire, Ernest Torrence, Marion Bron...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

CADET D’EAU DOUCELe jeune William Canfield (B.K) rejoint son père, une sorte de géant débonnaire, capitaine d’un vieux bateau à aube qui navigue sur le Mississipi. Déçu par son fils, qu’il juge trop gandin alors qu’il l’espérait de sa trempe, le capitaine essaie de le transformer en modifiant sa tenue vestimentaire et en l’initiant à la navigation. Conséquence imprévue : disputes et bagarres avec les hommes du magnifique bateau amarré à côté, qui bloque celui du père Canfield. Un cyclone arrive sur ces entrefaites. William se démultiplie, se jette partout à la fois pour sauver les navires, leur équipage, son père, le capitaine rival, la fille d’icelui…
Cadet d’eau douce est l’un des films les plus réussis de Keaton. Au sommet de son art, maîtrisant pour la dernière fois tous les aspects de la production, il peut tout tenter et dépense des sommes parfois folles pour des effets de quelques secondes.

Un gag entrera dans l’histoire par sa drôlerie et son impact spectaculaire : la façade d’un bâtiment, emporté par la tornade, s’effondre sur Keaton, qui va être écrabouillé… Mais non ! Il passe pile poil à travers une fenêtre ouverte du deuxième étage, qui correspond au centimètre près à l’endroit où il se trouve. Ce gag apparaît une première fois en 1920 dans le court métrage de Keaton La Maison démontable. Ici, la façade mesure 8 mètres de haut, pèse deux tonnes, et Keaton prend des risques insensés en tournant la scène. Il commentera cette folie dans ses mémoires : « Je devais être fou ou suicidaire. Sinon, je ne l’aurais jamais fait. »