Loading

MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,5€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

NON à la Vente de La Maison départementale des syndicats du Val d'Oise
Le Conseil Général dans le cadre d’une opération immobilière a décidé d’expulser les syndicats du Val d’Oise, dès février 2015. Les syndicats départementaux y sont hébergés depuis plus de 35 ans et y mènent une activité intense. « Les salarié-e-s ont besoin des syndicats reconnus d’utilité publi...

Manifestez contre la visite de Marion Maréchal-Le Pen à Eragny...jeudi 6 novembre
Jeudi 6 novembre, Marion Marechal Le Pen sera, à l’initiative de Stéphane Capdet, conseiller municipal frontiste de la ville, auRigatoni Café d’Eragny pour un repas entre militants “Front National”. Nous appelons à un rassemblement à 19h devant le restaurant, pour dire non à Le Pen, et non au Fr...

Master of the Universe, confessions d'un banquier
Après Viramundo en 2013, Vidéo en Poche participe pour la seconde fois à une expérience européenne (SPIDE) proposant une sortie quasi simultanée en salles et en vidéo dans dix territoires européens du film Master of the Universe : ça n’a l’air de rien mais c’est une petite révoluti...

LE PROGRAMME À TÉLÉCHARGER
247UTPONTOISE_web.pdf... Lire LE PROGRAMME À TÉLÉCHARGER...

Séance unique le vendredi 5 décembre à 20h30 à l’Utopia Pontoiseproposée par le NPA ( Nouveau Parti Anticapitaliste )
suivi d’un débat avec Daniel Bensaïd, Isaac Joshua, professeur d’économie, et les représentants locaux du NPA.

Après le débat casse-croûte de crise ( on offre à boire vous emmenez à manger )

L’AFFAIRE CLEARSTREAM racontée à un ouvrier de chez Daewoo

Denis Robert et Pascal Laurent - documentaire France 2002 1h07mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

Crise financière, crise du capitalisme. Dans les deux cas, une certitude et une question.
Tout sera mis en oeuvre par les gouvernants de la planète pour que leurs banquiers n’aient pas à souffrir de la crise financière qu’ils ont eux mêmes créées.
Mais alors, qui va faire les frais de cette crise ?
Le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) propose, aprés la projection du film de Denis Robert de débattre des moyens pour mettre en place un «bouclier social» afin de protéger les salariés des retombées de la crise.


Depuis qu’il a claqué la porte de Libération, Denis Robert est un journaliste qui dérange. Il travaille comme il est impossible de le faire aujourd’hui dans les rédactions : en passant de nombreux mois, voire des années sur la même enquête. Son thème de prédilection : le grand banditisme financier et son implantation mondialisé… Clearstream est un véritable monstre financier, prospérant dans l’anonymat au cœur de l’Europe. Daewoo, client de Clearstream, décide, après avoir profité pendant huit ans d’une énorme masse d’aides publiques, de fermer ses trois usines laissant ainsi mille personnes au chômage. Le contraste est vertigineux entre le géant Clearstream et les ouvriers licenciés de Daewoo…


Clearstream, affaire classée ?
Par Geneviève Azam

Quatre ans déjà depuis la sortie du film Clearstream et du livre de Denis Robert et Ernest Backes, Révélation$, qui ont dévoilé les pratiques plus que douteuses de Clearstream, un des groupes bancaires les plus puissants du monde, où se conservent les actions et les titres financiers dans le paradis bancaire et fiscal du Luxembourg et où s’organise leur échange transnational. Les valeurs conservées représentent près de cinq fois le budget de la France ! Des milliers de comptes bancaires sont gérés dans plus de 100 pays, dont de nombreux paradis fiscaux.

Denis Robert a donné la preuve qu’il existe des comptes non publiés, des transactions effacées par d’opportunes pannes informatique, une utilisation de ce système pour dissimuler des opérations à l’échelle planétaire, comme celles liant Clearstream aux banques liées au terrorisme. Des auditions parlementaires ont eu lieu, en France et en Belgique, mais au niveau plus approprié de la Commission Européenne, la proposition d’enquête parlementaire a été bloquée, par l’initiative du commissaire hollandais de l’époque, l’ultra-libéral et désormais célèbre commissaire Bolkestein. C’est l’auteur du projet de directive du même nom, visant à libéraliser le commerce de tous les services en Europe en adoptant le principe du droit « du pays d’origine » pour les salariés délocalisés ou pour des entreprises dont le siège social serait situé dans un pays à moindre protection sociale.

C’est l’illustration parfaite du néo-libéralisme avec l’opacité des décisions, le harcèlement juridique pour ceux qui osent dire et prouver, la collusion des pouvoirs politiques et financiers (la Commission européenne a l’initiative politique au sein de l’Europe), la remise en cause des droits sociaux et la considération du travail comme matière première de la machinerie économique. Les puissances financières en effet permettent et organisent la localisation/délocalisation d’activités au gré des opportunités de rendement financier. C’est ce qu’ont subi en France les ouvrières de l’entreprise Daewoo, cliente de Clearstream, tout comme des millions d’argentins au moment de la crise argentine et bien d’autres encore.
Qu’importe, la justice luxembourgeoise vient de conclure son enquête par un non-lieu sur un des plus énormes scandales financiers de l’histoire et par un blanchiment honteux au nom de la prescription des faits ! Comme l’a écrit Denis Robert récemment, le Luxembourg avant d’être un paradis bancaire est également un paradis judiciaire.

Le NPA ( Nouveau Parti Anticapitaliste), c’est le nom de l’initiative lancée par Olivier
Besancenot au nom de la LCR, pendant la campagne des élections municipales pour refonder la gauche. L’objectif est de construire un nouveau parti à la gauche de l’ex «gauche plurielle», en toute indépendance des partis dits de «gouvernement». Il est ouvert à tous ceux qui rejettent toutes les politiques libérales: celles du PS, comme celles de Sarkozy, qui,toutes, ont en commun d’accepter le capitalisme et l’économie de marché, et de s’adapter aux impératifs de la bourse et des actionnaires: de la privatisation d’EDF à celle de La Poste, en passant par celle de GDF.
pour (re) joindre le NPA : npa.cergypontoise@gmail.com
Adresse du forum local : http://ccpnpa.forumactif.us/forum.htm