MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

FERMETURE ESTIVALE
FERMETURE.jpg, août 2020 ... Lire FERMETURE ESTIVALE...

EN ATTENDANT LA VERSION PAPIER LE PROGRAMME DE RÉOUVERTURE - DU 1ER JUILLET AU 4 AOÛT 2020
UTOPIA-297 ... Lire EN ATTENDANT LA VERSION PAPIER LE PROGRAMME DE RÉOUVERTURE - DU 1ER JUILLET AU 4 AOÛT 2020...

« Seul(e) sur une île déserte, confiné(e) avec un film » : Guillaume Brac
Guillaume Brac, réalisateur : nous avons programmé tous ses films depuis Le naufragé / Un monde sans femme (2012), Tonnerre (2014), Contes de Juillet (2018) et L’île au trésor (2018). Guillaume Brac est venu présenter ce dernier documentaire autour de la Base De Loisirs Cergy et son film Tonnerr...

Message du Théâtre de l'Usine : « En attendant de vous retrouver ! »
Chères spectatrices, chers spectateurs,Suite aux décisions prises par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, le Théâtre de l’Usine reste fermé jusqu’à nouvel ordre afin de protéger la santé de chacun d’entre nous. L’ensemble des représentations programmées sont à ce jour annu...

PORT DU MASQUE :

Le port du masque est OBLIGATOIRE dans les zones de circulation du cinéma et donc quand vous êtes en mouvement (entrées et sorties, toilettes, hall). Dans la salle et donc pendant la projection, le port du masque demeure RECOMMANDÉ pendant la séance. Ce qui est OBLIGATOIRE par contre, c'est la distanciation (un fauteuil libre de part et d'autre pour vous ou votre famille). Merci de votre compréhension.

DEPUIS MEDIAPART

Naruna KAPLAN DE MACEDO - documentaire France 2018 1h40mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DEPUIS MEDIAPART2016. La campagne pour les élections présidentielles commence à se dessiner. Manuels Valls use et abuse du « 49.3 » pour faire passer sa « loi travail ». Place de la République, dans le prolongement des mobilisations contre, justement, cette « loi travail », les Nuits debout font émerger un militantisme d'un nouveau genre. L'affaire Baupin remue la vase dans le Landerneau politique. Les primaires se mettent en place dans les différents partis.
En plein questionnement politique, la documentariste Naruna Kaplan De Macedo pose ses valises et sa caméra dans la rédaction de Mediapart – pour observer avec, pense-t-elle, un peu de hauteur, la période qui s'annonce. Indépendant, participatif, en phase avec son époque, Mediapart occupe une place à part dans le paysage journalistique français contemporain. « Pure player » (journal exclusivement internet), il est le point de départ idéal pour une réflexion sur la politique française contemporaine et ses bouleversements.

Naruna Kaplan De Macedo suit d’un œil attentif le quotidien de ceux qui travaillent dans la rédaction, ou qui y passent : journalistes, techniciens, avocats de la rédaction, invités. Et raconte son quotidien : enquêtes, débats, bugs informatiques, événements historiques nationaux ou internationaux. Avec en toile de fond, celle qui rythme la vie du journal, l'actualité. L'actu des campagnes électorales et de l’élection présidentielle de 2017, dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle a été riche en coups de théâtre et en rebondissements.
Ce portrait du journal est aussi en miroir celui de la France ici et maintenant, à un moment décisif de son histoire. C’est ce travail, de réflexion et de journalisme, passionnant, que Naruna Kaplan De Macedo a observé et va nous donner à voir dans son film, afin que l’on sache à quoi ressemble la France quand elle est vue depuis Mediapart.