MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LE PROGRAMME UTOPIA 299 - DU 30 SEPTEMBRE AU 10 NOVEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LE PROGRAMME UTOPIA 299 - DU 30 SEPTEMBRE AU 10 NOVEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)...

LE PROGRAMME UTOPIA 298 - DU 19 AOÛT AU 29 SEPTEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LE PROGRAMME UTOPIA 298 - DU 19 AOÛT AU 29 SEPTEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)...

FERMETURE ESTIVALE
FERMETURE.jpg, août 2020 ... Lire FERMETURE ESTIVALE...

EN ATTENDANT LA VERSION PAPIER LE PROGRAMME DE RÉOUVERTURE - DU 1ER JUILLET AU 4 AOÛT 2020
UTOPIA-297 ... Lire EN ATTENDANT LA VERSION PAPIER LE PROGRAMME DE RÉOUVERTURE - DU 1ER JUILLET AU 4 AOÛT 2020...

Couvre-feu : toutes les séances de 20h30 sont annulées, nous faisons en sorte que les séances de 18h30/45 vous laissent le temps de rentrer chez vous avant les 12 coups du couvre-feu à 21h (modification ou suppression des bandes-annonce, lancement des films sans retard). Le port du masque est obligatoire dans tout le cinéma et également pendant la séance (en cas d'oubli, vous aurez la possibilité d'acheter un masque jetable en caisse pour 50 cts). Le principe de distanciation un fauteuil sur deux est toujours en vigueur (les groupes peuvent se mettre côte à côte, en laissant un fauteuil de part et d’autre).

LE CHEIK BLANC

(Lo Sceicco blanco) Federico FELLINI - Italie 1952 1h25mn VOSTF - avec Alberto Sordi, Brunella Bovo, Giulietta Masina, Leopoldo Trieste... Scénario de Fellini, Tullio Pinelli et Ennio Flaiano.

Du 30/09/20 au 10/11/20

LE CHEIK BLANCÀ 32 ans, Fellini faisait ses débuts de maestro avec cette farce sentimentale... La féerie et le chaos, la réalité et le rêve, tout l’univers du cinéaste est déjà là. La musique de Nino Rota aussi, qui rythme avec humour ces tribulations d’un couple de jeunes mariés venus à Rome pour rencontrer la famille, et même la Sainte Famille : Ivan et Wanda ont rendez-vous avec le pape. Mais la belle épouse s’éclipse pour rejoindre celui qu’elle tient pour un dieu vivant : Fernando Rivoli, alias le Cheik blanc, acteur de romans-photos.

Fellini bouscule la tradition et la religion. Ses talents de caricaturiste sont sensibles dans le portrait du mari dépassé par les événements, courant après sa respectabilité. Le personnage du Cheik blanc est assez outré lui aussi, mais d’une manière plus trouble : à la fois ridicule et fascinant, il fait basculer la vie de l’ingénue Wanda du côté du carnaval et du cinéma. A l’époque, le public détesta Alberto Sordi, qui interprète ce Casanova de pacotille. Mais il a, on le sent, toute l’affection de Fellini : on a tous besoin d’un cheik blanc ou d’une sultane de bazar pour divaguer un peu, s’évader avant de rentrer dans le rang, inévitablement. Le mari lui-même aura eu son moment de rêve avant d’entrer au Vatican : dans la nuit de Rome, il croise une femme légère nommée Cabiria, jouée par Giulietta Masina. Une vraie vision de cinéma : le personnage reviendra dans Les Nuits de Cabiria, que Fellini tournera cinq ans plus tard.

(F. Strauss, Télérama)