Loading

MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA - N°274 ( DU 27 SEPTEMBRE AU 31 OCTOBRE 2017) À TÉLÉCHARGER
Couv-274.jpg, sept. 2017 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA - N°274 ( DU 27 SEPTEMBRE AU 31 OCTOBRE 2017) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA DE RENTRÉE - N°273 ( DU 16 AOÛT AU 26 SEPTEMBRE 2017) À TÉLÉCHARGER
Couv-30ans.jpg, août 2017 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA DE RENTRÉE - N°273 ( DU 16 AOÛT AU 26 SEPTEMBRE 2017) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA 272 ( DU 21 JUIN AU 1ER AOÛT 2017) À TÉLÉCHARGER
Couv-272.jpg, juin 2017 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 272 ( DU 21 JUIN AU 1ER AOÛT 2017) À TÉLÉCHARGER...

LA GAZETTE UTOPIA 271 ( DU 17 MAI AU 20JUIN 2017) À TÉLÉCHARGER
Couv-271.jpg, mai 2017 ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 271 ( DU 17 MAI AU 20JUIN 2017) À TÉLÉCHARGER...

RÉTROSPECTIVE AKIRA KUROSAWA : 8 FILMS en VERSIONS NUMÉRIQUES RESTAURÉES

Du 17/05/17 au 20/06/17


  • BARBEROUSSE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Un chef d’œuvre d’humanisme. L’un des sommets de la carrière de Kurosawa. Début du xixe siècle. De retour à Edo après trois ans d’études à Nagasaki, le jeune docteur Noboru Yasumoto est décidé à y faire une brillante carrière. Il rêve d’une nomination dans l’hôpital du Shogunat. Sa connaissance de la médecine occidentale et ses origines le destinent aux plus hautes sphères médicales. Mais sa première affectation l’envoie dans un quartier très pauvre de Tokyo, à la clinique de l’intransigeant Dr... (lire la suite)


  • CHIEN ENRAGÉ

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Chien enragé débute par un incipit percutant, construit au montage. Plutôt que de montrer le déroulement chronologique des événements, Kurosawa entre dans le vif du sujet puis procède à des retours en arrière qui expliquent comment un jeune policier s’est fait voler son pistolet dans un bus bondé en revenant de son exercice de tir : un colt dont le barillet contient sept balles… Le film sera l’histoire de la quête obsessionnelle de l’inspecteur Murakami pour retrouver son arme, angoissé à l’idée... (lire la suite)


  • L'ANGE IVRE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    L’Ange ivre, huitième long métrage de Akira Kurosawa est, du propre aveu du cinéaste, sa première œuvre vraiment personnelle. Le style et la mise en scène s’épanouissent et témoignent d’une maîtrise impressionnante de l’espace, des décors et des mouvements de caméra. Mais ici, c’est surtout l’ambition du propos qui impressionne. Kurosawa décide d’observer le désarroi moral du Japon d’après-guerre en filmant les bidonvilles, et toute une population d’exclus, de hors-la-loi et de marginaux. La re... (lire la suite)


  • LA FORTERESSE CACHÉE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Dans le Japon médiéval, un peu partout, la guerre fait rage. Le pays n’est encore qu’une accumulation de petits royaumes qui ne demandent qu’à s’agrandir aux dépens de leurs voisins. Le général Rokurota, un vaillant samouraï, est chargé de mettre en lieu sûr la princesse Yukihime ainsi que le trésor de son clan. Sa mission est d’autant plus périlleuse que les deux adjoints qui composent son escorte sont des hommes cupides et instables, prêts à le trahir à la moindre occasion… Un récit d’aven... (lire la suite)


  • LE PLUS DIGNEMENT

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Hiratsuka, pendant la guerre. De jeunes ouvrières volontaires travaillent au sein de la Nippon Kogaku, usine d’optique fabriquant des lentilles de précision pour les canons. Entre maladie et blessure, elles se sacrifient pour augmenter les cadences de production… Ce film patriotique est pour son metteur en scène une contribution à l’effort de guerre, un soutien au moral des travailleurs de l’armée. Le Plus dignement est un film réaliste, traité dans un « style semi documentaire », où les actr... (lire la suite)


  • SANJURO

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Au Japon, à l’ère Tokugawa, dans la capitale d’un petit Etat féodal, le samouraï rônin Sanjuro Tsubaki (Sanjuro des camélias) prend sous son aile neuf jeunes guerriers idéalistes et épris de justice, mais inexpérimentés. Il les aide dans leur lutte contre le chambellan leur maître… Quelle joie de retrouver le personnage de Sanjuro, déjà héros de Yojimbo du même Kurosawa ! Toujours bougon mais fin, amusant et finalement bonne pâte, ce personnage charismatique, magnifiquement incarné par Toshiro ... (lire la suite)


  • UN MERVEILLEUX DIMANCHE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Un merveilleux Dimanche se déroule dans un Tokyo en ruine où évoluent Yuzo et Masako, jeune couple interdit d’amour par les difficultés du temps : logement précaire, marché noir, dèche totale. Le titre est un faux ami. Leur balade dominicale, loin d’être merveilleuse (il fait froid, il pleut), est une marche funèbre où la misère du tout-venant jure avec l’arrogance des parvenus. Cependant, malgré le blues, la « merveille » arrive. Au soir de la promenade, dans un amphithéâtre désert où Masako e... (lire la suite)


  • VIVRE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Vivre, l’un des films les plus célébrés de Kurosawa, s’attache à l’histoire d’un employé de bureau timoré qui, à l’annonce de sa mort prochaine (il est condamné par la médecine), découvre qu’il n’a jamais vécu et décide de donner enfin un sens à sa vie. Derrière son apparent classicisme, Vivre se révèle d’une construction narrative très ambitieuse, rivalisant en audace et en modernité avec celle de Citizen Kane. Le film est divisé en deux longues parties bien distinctes, la seconde se déroulant... (lire la suite)