MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3,50€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4,50€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 4 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA 328 DU 19 JUIN AU 30 JUILLET 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 328 DU 19 JUIN AU 30 JUILLET 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 327 DU 15 MAI AU 18 JUIN 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 326 DU 10 AVRIL AU 14 MAI 2024...

LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA 325 du 28 FÉVRIER AU 9 AVRIL 2024...

Soutenez Utopia Palmer

LE ROYAUME DE KENSUKÉ

Kirk HENDRY et Neil BOYLE - film d'animation GB 2023 1h24mn VF - Scénario de Frank Cottrell-Boy d’après le roman jeunesse de Michael Morpurgo. Pour les enfants à partir de 8 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE ROYAUME DE KENSUKÉNous avons terminé 2023 avec un garçon et un héron… nous commencerons 2024 avec un garçon et un certain Kensuké et bonne nouvelle : une fois encore, le voyage tiendra ses promesses pour devenir inoubliable. Fidèle adaptation du roman jeunesse étudié par de nombreux élèves de primaire et collège, Le Royaume de Kensuké est une œuvre touchante et captivante qui mêle récit d’aventures, quête initiatique et fable écologique, offrant ainsi de nombreuses pistes d' exploration pédagogique. Visuellement, c’est magnifiquement réussi, rien n’a été laissé au hasard pendant les deux années nécessaires à la fabrication de ce film en animation traditionnelle : personnages aux expressions complexes donnant vie à toute une palette de sentiments et d’émotions, monde animal et végétal majestueux, sens aigu du détail flirtant parfois avec l’art photographique. Le tout porté par une musique tantôt symphonique, tantôt plus minimaliste qui colle parfaitement à l’énergie de ce dialogue entre fragilité humaine et puissance des éléments. Le spectateur – quel que soit son âge – est happé par cette histoire traversée par quelques autres célèbres récits : Vendredi et la vie sauvage, Le Livre de la jungle, et je n’oublierai pas bien sûr, parce qu’il y fait aussi immanquablement penser, La Tortue rouge. Bref, en ouvrant les portes du Royaume de Kensuké, chacun pourra y dénicher un trésor : un divertissement haut en couleur, un manifeste pour la préservation des espèces, une fable pacifiste et humaniste, un appel à l’empathie quels que soient les âges, les cultures et les langues…

Michael, qui n’a ni le pied marin, ni spécialement le goût de l’aventure, embarque avec ses parents et sa grande sœur pour un tour du monde sur le « Peggy Sue », le voilier familial. Un peu triste de quitter son Angleterre natale, il n’est pas particulièrement enthousiaste à l’idée de cette épopée mais fait de son mieux pour prendre part aux tâches sur le bateau. Jusqu’au jour où une effroyable tempête sépare le gamin de sa famille : perdu sur une île a priori déserte aux contours rocheux peu hospitaliers, terrassé par la fatigue et un soleil de plomb, le voilà livré à lui-même, avec sa peur et sa détresse… Seul ? Pas tout à fait. Au bout de quelques jours, près du tronc d’arbre où il s’est réfugié et qui lui sert de lit de fortune, quelqu’un dépose à son intention du poisson cru, des fruits et de l’eau douce. Il ne le sait pas encore, mais le jeune garçon vient de franchir les portes d’un royaume singulier, sans couronne ni palais, celui d’un vieil ermite, Kensuké, qui veille sur ce paradis perdu où faune et flore vivent en parfaite harmonie. C’est le début d’une histoire d’amitié singulière qui va se construire au-delà des frontières de la langue et de l’âge, chacun trouvant en l’autre un fragment de sa propre histoire familiale. Et quand les dangers menaceront de perturber l’équilibre ténu de cet Éden, Michael et Kensuké uniront leurs forces pour préserver ce lieu extraordinaire, témoin de leur relation tendre et si complice. Vous l’aurez compris, on aime tout dans ce royaume : l’histoire, l’animation, l’émotion, l’univers… Un dossier pédagogique très bien ficelé est à la disposition des enseignants sur demande.